La disparition des distributeurs de billets pénalise de nombreuse petites communes rurales.

Disparition des distributeurs : certaines communes privées d’un service clé

15185

Disparition des distributeurs : un phénomène clivant

 

Dans les petites communes rurales, la disparition des distributeurs de billets, ou leur absence, sont généralement mal vécues. En effet, ce manque démontre un abandon évident, que les services que l’Etat devraient pourtant fournir. Y compris dans les plus petites communes du territoire.

 

Une pénurie pénible

D’après une récente étude de la Banque de France, le nombre global des distributeurs de billets dans le pays a chuté de 10 % en cinq ans. Bien évidemment, cette disparition des distributeurs a des conséquences pénibles sur le quotidien des habitants vivant dans les communes touchées. De fait, cette absence d’un service essentiel engendre fatalement un sentiment d’isolement. Principalement dans les zones rurales. De plus, ce phénomène de pénurie aggrave encore la désertification des centres-villes, déjà largement fragilisés.

Un manque inacceptable

La disparition des distributeurs dans les petites communes rurales les isole encore plus.

La disparition des distributeurs dans les petites communes rurales les isole encore plus.

L’année dernière, le refus de ne pas pouvoir accéder à un service aussi basique que celui d’un distributeur de billets s’est massivement exprimé. Cela, par le biais de l’opération « Point Cash Village », que la société BRINKS avait lancée. A cette occasion, plusieurs centaines de communes ont demandé qu’on installe chez elles un distributeur de billets. Cette attente légitime a montré de façon criante qu’accéder aisément à de l’argent liquide constituait un besoin élémentaire de la vie courante. Par conséquent, la disparition des distributeurs reste un phénomène inadmissible en 2020. Quelle que soit la densité de la commune qui en est victime.

Une opération en cours

Face à cette attente massive de nombreux maires, la société Brink’s France a déjà installé durant cet été dix nouveaux distributeurs. Après avoir passé les accords nécessaires avec les municipalités bénéficiaires. Ainsi, le 16 juillet dernier, la commune d’Aoste, en Isère, a pu avoir le plaisir d’inaugurer ce service. De fait, celui-ci lui manquait jusqu’alors cruellement. Désormais, cette facilité, essentielle à la vie courante, est enfin offerte aux habitants. Ainsi, la disparition des distributeurs a cessé de pénaliser cette charmante commune de la région Auvergne-Rhône-Alpes.



Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.