Pour désenclaver les habitants isolés de Breil-sur-Roya, il a fallu reconstruire un pont en urgence.

Désenclaver les habitants isolés : construction d’un pont à Breil-sur-Roya

19180

Désenclaver les habitants isolés : une opération de secours urgente

 

Après les dégâts considérables causés par la tempête Alex, dans les Alpes-Maritimes, il a fallu désenclaver les habitants isolés. Notamment, dans la commune de Breil-sur-Roya. Pour cela, Sébastien Olahran, maire de la commune, a demandé au Centre National des Ponts de Secours du CEREMA d’intervenir, le plus vite possible.

 

Faire cesser l’isolement

Pour désenclaver les habitants isolés de Breil-sur-Roya, une opération de secours urgente a permis de construire un pont.

Pour désenclaver les habitants isolés de Breil-sur-Roya, une opération de secours urgente a permis de construire un pont.

Suite aux énormes ravages inattendus d’octobre 2020, de nombreuses familles de ce territoire se sont retrouvées coupées du monde. Cela, à cause de la disparition de nombreux ponts, essentiels aux déplacements locaux. Pour mettre un terme à des situations pénibles d’isolement, le maire de Breil-sur-Roya a demandé l’aide du Centre CEREMA. En effet, celui-ci travaille déjà sur de nombreuses reconstructions. Afin de répondre aux attentes du maire, le CERAMA a envoyé une équipe spécialisée. Capable de rendre leur autonomie à 21 familles, qui étaient isolées par les dégâts causés par la tempête. Pour accélérer cette opération, le Conseil départemental des Alpes-Maritimes a contribué à la financer.

Une intervention essentielle

Après la destruction de nombreux ponts de la commune, un passage provisoire qui permettait de traverser le fleuve la Roya a lui aussi été endommagé par une autre crue. Engendrée, en janvier dernier, par la fonte des neiges et les très fortes pluies d’une nouvelle tempête. Ainsi, pour désenclaver les habitants isolés, il a fallu installer un nouveau pont provisoire, long de 33 mètres. Principalement destiné aux riverains du Chemin de Veil, contraints à un isolement forcé. Désormais, des véhicules peuvent à nouveau passer sur cet ouvrage, beaucoup plus sûr. Y compris des poids lourds.

Pour mettre en place cette réalisation éclair, commencée le 17 février, quarante heures de travail ont été nécessaires. Un chantier délicat, en raison de l’usage difficile d’une grue, effectué sur un terrain escarpé. Mais l’équipe de trois agents du Centre National des Ponts de Secours, aidés par des techniciens du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, ont réussi cette intervention urgente.

Une inauguration symbolique

Peu de temps après, lors d’une cérémonie d’inauguration, organisée ce 23 février, le nouveau pont de Breil-sur-Roya a reçu son baptême officiel. Notamment, en présence du maire de la commune et de Charles-Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes. Ainsi que de Xavier Pelletier, préfet délégué en charge de la reconstruction des vallées, et d’Alexandra Valetta-Ardisson, députée des Alpes-Maritimes. Désormais, les 21 familles isolées de la commune pourront à nouveau mener une vie presque normale.

Le Bulletin des Communes vous suggère aussi l’article du site