Des effets avérés.

Outre les nombreuses rencontres conviviales qu’il permet, qui sont source de partage, la pratique régulière et raisonnable du cyclotourisme entraîne des bienfaits indéniables sur la santé, que l‘on peut aisément constater.

bienfaits-cyclotourismeLoin de l’esprit de compétition que l’on trouve dans d’autres sports, le cyclotourisme est une activité peu coûteuse, dont les avantages physiques sont nombreux. Il réduit notamment les effets du vieillissement sur l’organisme, qui touchent de nombreuses personnes au mode de vie sédentaire. Entre 30 et 60 ans, les sujets qui n’entretiennent aucune activité physique régulière perdent en moyenne un tiers de leur masse musculaire. Celle-ci est alors remplacée progressivement par un tissu graisseux, qui finit par leur faire prendre du poids. Cette surcharge pondérale est non seulement préjudiciable au maintien d’une activité saine, mais peut aussi entraîner de nombreux troubles de la santé.

Au contraire, la pratique régulière et soutenue du vélo sur des distances conséquentes augmente clairement l’espérance de vie, chez l’homme comme chez la femme, en retardant l’apparition de symptômes classiquement observés chez les personnes sédentaires. En effet, de nombreuses études ont démontré le rôle protecteur déclenché dans l’organisme par la pratique sportive, et notamment du cyclotourisme, qui ne provoque pas de contraintes musculaires exagérées. Ces conséquences bénéfiques ont même été constatées chez des pratiquants présentant des risques cardiovasculaires.

Freiner l’apparition de la surcharge graisseuse exerce par ailleurs un rôle préventif contre l’apparition du diabète, en limitant l’accumulation des mauvaises graisses dans le sang, ce qui favorise la baisse du cholestérol et des triglycérides. Autre conséquence favorable à une bonne forme physique, l’immunité contre les infections d’une personne active et sportive se renforce, ce qui lui évite de tomber malade, en cas d’épidémies de grippe par exemple.