DERNIERES INFORMATIONS
Search
sobriete-energitique-economie

Quel est le rôle des objets connectés pour lutter contre la dépression ?

28207

Rôle des objets connectés. Quand on présente un syndrome dépressif, il est tout à fait normal d’aller voir un médecin ou plus exactement un psychiatre qui se chargera de prescrire des antidépresseurs puis d’assurer le suivi du patient de très près afin d’observer son comportement et de connaître son état, notamment durant les premières semaines de la prise du traitement.

Cela dit, il n’est pas toujours facile de prédire concrètement la façon dont les personnes dépressives réagissent aux différents traitements et les rendez-vous pris à des intervalles réguliers ne suffisent pas pour déterminer avec précision l’action des antidépresseurs.

Une nouvelle solution a été apportée grâce à des recherches américaines récentes dans ce cadre-là par rapport à l’utilisation de la nouvelle technologie et c’est ce qu’on va voir dans cet article !

Rôle des objets connectés pour lutter contre la dépression

rôle des objets connectés

Outils connectés pour lutter contre la dépression

Faisant partie intégrante de notre quotidien aujourd’hui, les objets connectés peuvent remédier à plus d’un mal et résoudre de nombreuses problématiques restées sans solution jusqu’ici.

Dans le cas des personnes souffrantes de dépression, les appareils digitaux et intelligents peuvent être utilisés pour connaître l’état du patient et prédire l’efficacité du traitement pris du jour au jour.

Cela s’avère être très utile dans la mesure où le médecin saurait avec précision s’il faudrait :

  • augmenter ou diminuer les doses de médicament prescrit ;
  • changer la marque ou la famille du médicament utilisé si ce dernier ne correspond pas à l’état du patient.

Bracelet digital, téléphone portable, montre smart connectée ou autre appareil high-tech, il est désormais certain que ces appareils numériques dans le domaine médical peuvent aider les praticiens à réaliser des miracles et aider les malades à aller mieux en effectuant des suivis sur-mesure et précis.

Le téléphone a fait ses preuves en médecine

Le téléphone a fait ses preuves en médecineEn effet, les téléphones permettraient de surveiller la santé mentale des patients atteints de dépression ou de toute autre maladie liée à l’état psychique. C’est d’ailleurs, c’est ce qui a été prouvé dans un essai clinique randomisé établi par des chercheurs américains qui a abouti à un résultat favorable pour l’utilisation du téléphone chez les personnes dépressives, ce qui aura pour effet d’améliorer l’état de ces personnes plus rapidement et de manière plus efficace.

De la sorte, il est possible de faire des prédictions personnalisées du pronostic du patient selon le traitement prescrit et de le faire depuis le début et tout au long du processus de guérison. Ainsi, une prise de décision partagée entre médecin et patient sera possible afin d’adapter mieux le traitement.



Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.