Les dangers des trottinettes électriques viennent d'entraîner une nouvelle limitation de vitesse à Paris.

Dangers des trottinettes électriques : vers une interdiction possible ?

24402

La Mairie de Paris vient de rencontrer les trois responsables des sociétés Lime, Tier et Dott, pour discuter des dangers des trottinettes électriques dans la Capitale. La cause de ces échanges s’explique par un récent accident mortel. Or, celui-ci pourrait remettre en cause l’usage de ces engins en libre-service.

Une nouvelle limitation de vitesse

Les dangers des trottinettes électriques viennent d'entraîner une nouvelle limitation de vitesse à Paris, autorisant seulement 10 km/heure.

Les dangers des trottinettes électriques viennent d’entraîner une nouvelle limitation de vitesse à Paris, autorisant seulement 10 km/heure.

Dans un premier temps, depuis ce lundi, la Ville de Paris a décidé de limiter à 10 km/heure la vitesse de ces engins électriques. Cela, dans onze zones denses, clairement définies. Cependant, par la suite, La Ville pourrait en plus envisager  une future interdiction. En effet, depuis plusieurs mois, les dangers des trottinettes électriques sont dans le collimateur de la Mairie. Or, le récent décès d’une touriste italienne de 31 ans, percutée par deux conductrices qui ont ensuite pris la fuite, n’a fait qu’aggraver le débat en cours. Suite à ce drame, la Mairie a décidé de réglementer beaucoup plus strictement l’usage de ces véhicules en libre-service. En réduisant de moitié leur vitesse autorisée, qui pouvait jusqu’alors atteindre 20km/heure. Ainsi, en ne tolérant plus qu’une vitesse maximale de 10 km/heure, la Ville pourrait nettement réduire cette utilisation urbaine. D’autant plus que cette limitation pourrait s’étendre à toute la Capitale.

Une vitesse contrôlée par géolocalisation

Parmi, les onze zones où l’on doit désormais respecter cette stricte limitation, on peut citer le Centre Pompidou, le quartier des Halles et celui de Bastille. Cet abaissement de la vitesse étant rendu possible grâce à la géolocalisation. Ainsi, normalement, à très court terme, les applications des exploitants Lime, Tier et Dott devraient préciser à leurs clients cette nouvelle limite. Par ailleurs, en octobre 2022, les contrats de ces trois sociétés arriveront à leur terme. A cette date, la Ville pourrait alors envisager de ne pas les renouveler.

Dangers des trottinettes électriques : vers un choix plus radical ?

En faisant ce choix, la Capitale pourrait alors se débarrasser de milliers d’engins perçus par beaucoup de Parisiens comme une nuisance. Notamment, parce qu’ils sont trop souvent garés n’importe où. Sans oublier que leur conduite anarchique pose le problème des dangers des trottinettes électriques. En revanche, pour l’instant, les vélos et les scooters proposés par les mêmes exploitants semblent n’évoquer aucun problème. De même que les trottinettes personnelles, qui devraient conserver leur droit de rouler jusqu’à 25 km/heure.