Crue de la Seine : un arrêt forcé des Vedettes et des Bateaux Mouches

0
547
crue-seine-bateaux-mouches

Crue de la Seine : une incidence directe sur le tourisme.

Depuis ce lundi, en raison de la montée du niveau de la Seine, toutes les activités sur le fleuve sont stoppées. Les compagnies de croisières, Vedettes de Paris et Bateaux Mouches, ont été contraintes d’arrêter de travailler.

crue-seine-bateaux-mouchesAlors que le pic de la crue est attendu pour demain, celui-ci pouvant, si les pluies persistent, dépasser le seuil atteint en juin 2016, le Ministère de la Transition écologique a annoncé dernièrement : « À Paris, la Seine a atteint le niveau de 5,18 mètres à 12h, à la station du pont d’Austerlitz. Ce niveau devrait continuer à s’élever du fait de l’arrivée progressive de l’onde de crue, notamment en provenance de l’Yonne. » Cette situation précaire a eu pour conséquence de bloquer l’activité habituelle des bateaux qui naviguent sur le fleuve. Cela provoque un manque à gagner important pour les sociétés qui proposent des croisières aux touristes. Par exemple, selon Charlotte Bruel, propriétaire des Bateaux Mouches, cette perte s’élèverait pour son entreprise à 100.000 € par jour, en incluant le chômage technique de ses employés et les pertes alimentaires que ce blocage entraîne.