Les cours de secourisme en réalité virtuelle permettent des simulations très concrètes.

Cours de secourisme en réalité virtuelle : des simulations très concrètes

26293

Suivre des cours de secourisme en réalité virtuelle permet de se retrouver dans des simulations très proches des situations du quotidien. Cela, en temps réel. Par conséquent, les casques permettant d’accéder à cette technologie ludique peuvent aussi être de puissants outils de formation, dans de nombreux domaines de santé.

Vivre des expériences quasi réelles

Les cours de secourisme en réalité virtuelle permettent des simulations très concrètes et moins théoriques.

Les cours de secourisme en réalité virtuelle permettent des simulations très concrètes et moins théoriques.

Lorsqu’on s’en sert pour des formations accélérées dans des cours de secourisme en réalité virtuelle, les casques VR sont d’une grande efficacité. Notamment, parce qu’ils permettent de plonger les élèves qui les utilisent dans des expériences qui simulent parfaitement des difficultés courantes. Ce qui est l’un de leurs principaux avantages. Ainsi, lorsque des formations intègrent ce type d’accessoire, elles sont plus centrées sur l’aspect pratique que théorique. Ce qui permet d’acquérir plus rapidement les réflexes nécessaires aux gestes de secours essentiels. D’ailleurs, les formateurs constatent une assimilation des connaissances nettement plus rapide que dans des stages plus traditionnels. Pour preuve, les stagiaires se sentent opérationnels beaucoup plus vite.

Une technologie plus concrète

A l’évidence, les atouts de la réalité virtuelle dans le secteur de la santé sont très importants. En priorité, parce que cette technologie véritablement concrète permet des simulations qui projettent les utilisateurs dans des conditions proches de la vraie vie. Ce constat étant valable non seulement pour des apprentis secouristes, mais aussi pour enseigner des gestes techniques aux étudiants chirurgiens. Aujourd’hui, afin d’exploiter au mieux les possibilités des casques VR dans des cours de secourisme en réalité virtuelle, différentes sociétés offrent ce type de prestation. Entre autres, la startup D’un Seul Geste, créée en 2018. Dès son lancement, cette société a souhaité intégrer cette technologie avancée à l’enseignement des gestes de premiers secours. En rendant ainsi son approche plus attractive et moins scolaire. Notamment auprès du monde de l’entreprise.

Des cours de secourisme en réalité virtuelle pour combler un manque de connaissances préoccupant

Aujourd’hui, on estime qu’à peine 20 % de la population française seraient capables de réagir de façon adéquate pour ranimer une personne en situation d’insuffisance cardiaque. Par conséquent, consciente de cette insuffisance, la Croix-Rouge souhaite maintenant améliorer ce pourcentage au sein du grand public. Grâce à des cours de secourisme en réalité virtuelle. En effet, comparativement, en Europe, 80 % des Norvégiens possèdent une certification leur permettant d’administrer les premiers secours.

Un retard à rattraper

La réalité virtuelle pourrait très efficacement contribuer à rattraper le retard français. Entre autres, parce qu’elle donne aux apprenants la sensation de s’immerger dans des situations quasi réelles, avec le stress habituel qui les accompagne. Ainsi, les casques VR apprennent vraiment à réagir face à des situations d’urgence imprévues. Notamment, parce qu’il est facile de les inclure dans l’apprentissage d’un massage cardiaque sur un mannequin. De plus, la réalité virtuelle renforce également la mémorisation des gestes réflexes à acquérir.



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.