Centrale Hydroélectrique à Méolans-Revel

Méolans-Revel Répond à l’Appel Hydroélectrique pour favoriser le Renouvelable

269

Centrale Hydroélectrique à Méolans-Revel. Dans la vallée de l’Ubaye, un petit joyau environnemental se cache. Il s’agit de la commune de Méolans-Revel, située à l’orée du Parc National du Mercantour. Ce lieu, loin d’être anodin, se révèle être un site propice pour l’implantation d’une centrale hydroélectrique. En effet, en 2022, des ingénieurs spécialisés ont identifié un potentiel hydroélectrique notable sur le torrent du Rioclar, affluent local de l’Ubaye.

Sensible à cette découverte, la commune a pris la décision de lancer un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour la réalisation d’un aménagement hydroélectrique. L’objectif est clair : contribuer à la transition énergétique en produisant de l’électricité verte tout en préservant l’environnement.

Centrale Hydroélectrique à Méolans-Revel. L’Impact Environnemental Minimisé

Centrale Hydroélectrique à Méolans-RevelLa conduite forcée suit un parcours existant sous ces routes et pistes. De plus, le torrent comporte plusieurs infranchissables naturels. Ils réduisent l’influence de la prise d’eau sur la continuité piscicole. L’implantation locale joue un rôle crucial. Cela permet une connaissance précise de la zone. La société exploite déjà trois centrales hydroélectriques dans la vallée. Une nouvelle centrale s’ajoute à cette liste.

Partage de Valeur avec la Commune

La commune profite également de la valeur créée par la centrale réalisée par Le groupe UNITe-HYDROWATT,  producteur indépendant d’électricité renouvelable qui a été désigné Lauréat de l’AMI du Rioclar pour la construction d’une centrale hydroélectrique. UNITe verse une redevance pour l’occupation des parcelles communales. C’est une manière d’assurer que le bénéfice de ce projet reste local.

La qualité du projet, l’ancrage local et la redevance ont conduit la commission à désigner UNITe comme lauréat. Ils ont ainsi été choisis pour la construction de cette centrale hydroélectrique.

Centrale Hydroélectrique à Méolans-Revel. Une bonne pratique à suivre !

Centrale Hydroélectrique à Méolans-RevelLe parcours est encore long avant que la future centrale hydroélectrique ne voie le jour. Cependant, chaque étape franchie est un pas de plus vers une réalité plus durable. Les études environnementales et techniques continuent, permettant d’affiner le dimensionnement des ouvrages et de prévoir les éventuels impacts. L’objectif est de déposer le dossier d’autorisation environnemental avant l’hiver, afin de commencer les travaux en 2025.

Cette centrale devrait produire environ 2 300 MWh par an, équivalent à la consommation électrique moyenne hors chauffage de près de 1 000 habitants. En faisant appel à la technologie hydroélectrique, Méolans-Revel démontre que le développement durable n’est pas qu’un concept. C’est une réalité à laquelle les collectivités peuvent participer activement, pour le bien de leurs citoyens et de la planète.



Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.