DERNIERES INFORMATIONS
Search
deux ouvriers travaillant sur une turbine hydroélectrique

Une première en France : la turbine hydroélectrique d’Annonay

2988

Première turbine hydroélectrique installée sur un réseau d’eau potable. Une turbine hydroélectrique vient d’être inaugurée en Ardèche. La commune d’Annonay devient ainsi la première ville de France à pouvoir produire de l’électricité grâce à une canalisation d’eau potable.

Une turbine hydroélectrique vient d’être inaugurée en Ardèche.

Une turbine hydroélectrique, c’est quoi?

L’énergie hydroélectrique est une énergie électrique renouvelable. Elle est issue de la conversion de l’énergie hydraulique en électricité. Une turbine transforme l’énergie cinétique du courant d’eau  en énergie mécanique, puis en énergie électrique grâce à une génératrice électrique. L’énergie hydroélectrique est une énergie renouvelable d’un faible coût d’exploitation. Elle est responsable d’une faible émission de gaz à effet de serre. Par contre, elle peut avoir des impacts environnementaux selon le type de structure mise en place. Les barrages ou retenues d’eau artificielles peuvent provoquer des perturbations et déplacements de la faune et globalement de tout l’écosystème environnant.

Une turbine hydroélectrique à Annonay

Après la capitale espagnole, la commune d’Annonay devient la deuxième ville d’Europe à produire de l’électricité grâce à une canalisation d’eau potable. Cette micro-turbine hydroélectrique, d’une puissance de 26 kW est installée sur un réseau d’eau potable a été inaugurée fin octobre. La conception et l’installation de cette micro-turbine sont le fruit d’une collaboration entre le groupe

L’énergie hydroélectrique est une énergie électrique renouvelable. Elle est issue de la conversion de l’énergie hydraulique en électricité.

Saur, spécialiste de la gestion de l’eau et Hydrowatt, exploitant lyonnais de turbines hydroélectriques. C’est la ville d’Annonay qui est à l’origine de ce projet et qui gère la distribution de l’eau potable. La turbine devrait permettre de produire 137 000 kw/h par an. Cette production correspond à la consommation électrique de 100 habitants. La turbine va produire de l’électricité à partir de la force motrice de l’eau arrivant du barrage du Ternay par la conduite principale d’adduction d’eau potable d’Annonay. L’électricité produite sera ensuite revendue à EDF.

 

Un véritable enjeu environnemental

Cette première Française est un projet emblématique de la transition énergétique. Elle s’inscrit dans le cadre de l’élaboration de la programmation pluriannuelle de l’énergie. Ce document attendu pour fin juin sera finalement présenté en novembre. Il s’agit, en fait, de la feuille de route énergétique de la France à l’horizon 2028. L’Europe et le gouvernement règlementent l’exploitation des rivières afin de protéger la biodiversité. Il n’en est pas de même des canalisations artificielles. Ces dernières offrent ainsi un véritable potentiel de développement de la filière hydroélectrique ; notamment pour de petites unités de production décentralisées. Cette micro-turbine hydroélectrique installée sur un réseau d’eau du robinet, pourrait permettre de fournir de l’électricité à d’autres communes de France.

  • Nous vous invitons à lire également notre autre article sur les énergies renouvelables


Avatar photo

Jean Jacques Alvo a découvert sa vocation pour le journalisme après un séjour formateur de deux ans aux États-Unis. Il débute sa carrière dans la presse écrite, où il acquiert une solide expérience. En 2001, il accède à une position de premier plan en prenant la direction de la rédaction du Bulletin des communes. Sous son impulsion, il redéfinit la ligne éditoriale du bulletin pour mieux répondre aux besoins des élus, ainsi qu'à ceux des cadres et agents des collectivités locales et territoriales. Il réalise des articles de fond et des interviews de terrain afin de remonter à l'échelon national les bonnes pratiques locales, pouvant apporter une aide précieuse à la prise de décision pour d'autres élus confrontés aux mêmes défis sur leur territoire.