Une aide exceptionnelle sera accordée aux étudiants précaires

Aide exceptionnelle : un dispositif mis en place avant l’hiver

16413

Aide exceptionnelle : au secours des étudiants

 

Après diverses hésitations, les étudiants bénéficiaires des APL pourront finalement toucher une aide exceptionnelle de 150 €. En effet, le Gouvernement a décidé de les inclure dans ce dispositif.

 

Un dispositif étendu

Un dispositif d'aide exceptionnelle aux étudiants précaires sera mis en place avant cet hiver

Un dispositif d’aide exceptionnelle aux étudiants précaires sera mis en place avant cet hiver

Mercredi dernier, Emmanuel Macron a annoncé qu’il allait faire débloquer une aide exceptionnelle de 150 € aux étudiants précaires. Cela, « […] pendant les 6 semaines qui viennent […]. Plus 100 € par enfant. » De fait, après plusieurs remises en cause, cette aide aux jeunes démunis profitera aux bénéficiaires d’aides au logement. Et aux étudiants boursiers. Initialement, cette aide ne devait concerner que les bénéficiaires du RSA et de l’Allocation de Solidarité Spécifique. De leur côté, les bénéficiaires des APL ne devaient percevoir qu’une prime de 100 € par enfant à charge. Cependant, les associations caritatives ont réagi à cette première annonce. Notamment Christophe Robert, le délégué général de la Fondation Abbé Pierre. En faisant valoir que les jeunes de moins de 25 ans étaient rarement parents. Donc, sans enfant, ils ne pouvaient pas profiter de ce dispositif d’aide exceptionnelle.

Un élargissement annoncé

Lors d’une intervention télévisée au Journal Du Dimanche, Emmanuel Macron a donc annoncé un élargissement de cette aide exceptionnelle. Ainsi, le chef de l’Etat a précisé que « […] 150 euros seront également versés aux 400.000 jeunes qui touchent les APL et aux étudiants boursiers. » Une décision que le Premier ministre Jean Castex a confirmée. En effet, celui-ci a déclaré que l’exécutif savait très bien que « […] lorsque survient une crise économique, elle touche d’abord et de plein fouet les personnes précaires et les jeunes. »

Mise en place d’un deuxième volet

A ce sujet, Jean Castex présentera la semaine prochaine le deuxième volet de la « stratégie pauvreté » du Gouvernement. Ainsi, il détaillera ce dispositif dès samedi prochain. A l’occasion d’un déplacement dans l’Essonne. Ses déclarations devraient valider le lancement d’une campagne hivernale anticipée. Habituellement, celle-ci ne se déclenche qu’à partir du premier novembre. Ainsi, ce Plan anti-pauvreté devrait permettre « […] l’ouverture de places d’hébergement, afin d’assurer une mise à l’abri dès le début du couvre-feu. »