Cropped Retenue Deau

Retenues d’eau agricoles et développement durable

5829

Un moyen de lutter contre la sécheresse

Pour lutter contre la sécheresse, les agriculteurs peuvent utiliser les retenues d’eau. L’eau stockée est prélevée en hiver alors que les pluies sont abondantes.

Un réservoir de stockage

Les retenues d’eau agricoles désignent un plan d’eau tel qu’un lac ou un étang créé artificiellement par la construction d’un barrage, d’une digue, d’une vanne ou tout autre type de barrière. Cette étendue est ainsi formée par accumulation et le volume d’eau est alors stocké. L’eau est emmagasinée dans des réservoirs de surface ou souterrains en vue d’une utilisation ultérieure. Elles sont pour beaucoup le fait des agriculteurs. Ces retenues d’eau agricoles sont souvent des projets collectifs qui se construisent autour de trois techniques. La retenue par ruissellement et drainage, par dérivation d’un cours d’eau et enfin par forage hors nappe d’accompagnement de cours d’eau.

Une solution pour l’agriculture ?

En Espagne, 21% de l’eau de pluie est stockée par les agriculteurs afin d’irriguer leurs culture. En France, par contre, seule 3% de cette eau est récupérée. Et pourtant, les agriculteurs concernés manquent rarement d’eau grâce à ces retenues. Malheureusement, la France est très en retard en la matière malgré les demandes des chambres d’agriculture. Ces dernières saluent l’engagement du gouvernement pour lutter contre la sécheresse mais regrettent des mesures insuffisantes. Les agriculteurs attendent des décisions fortes afin de faciliter le stockage de l’eau destinée à l’irrigation. Pour cela, l’Etat pourrait apporter une aide concrète aux agriculteurs en simplifiant les procédures administratives pour la création des retenues d’eau.

Les retenues d’eau une vraie bonne idée ?

L’eau est devenue un enjeu important pour demain.

L’eau est devenue un enjeu important pour demain. Elle est même au cœur d’une guerre qui oppose systématiquement les associations environnementales aux initiateurs de projets de barrages ou de retenue d’eau. La construction de retenues d’eau est-elle la solution face à l’aggravation de la sécheresse ? En fait, il s’agit d’une solution ponctuelle locale très appréciable pour l’agriculture mais qui favorise la consommation massive de l’eau alors même qu’on en manque. De fait, l’agriculture, comme en Espagne ou États-Unis, est devenue encore plus dépendante de cette ressource qui disparait. La solution serait peut-être de favoriser le stockage de l’eau dans les sols. Malheureusement la qualité de nos sols dans un monde urbanisé est beaucoup moins bonne. On a en effet perdu la capacité de stockage de l’eau parce qu’on a compacté les sols, parce qu’ils ont perdu de la matière organique.

  • Nous vous invitons à lire également notre article sur les assises de l’eau
  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi cet article


Avatar photo

Jean Jacques Alvo a découvert sa vocation pour le journalisme après un séjour formateur de deux ans aux États-Unis. Il débute sa carrière dans la presse écrite, où il acquiert une solide expérience. En 2001, il accède à une position de premier plan en prenant la direction de la rédaction du Bulletin des communes. Sous son impulsion, il redéfinit la ligne éditoriale du bulletin pour mieux répondre aux besoins des élus, ainsi qu'à ceux des cadres et agents des collectivités locales et territoriales. Il réalise des articles de fond et des interviews de terrain afin de remonter à l'échelon national les bonnes pratiques locales, pouvant apporter une aide précieuse à la prise de décision pour d'autres élus confrontés aux mêmes défis sur leur territoire.