DERNIERES INFORMATIONS
Search
piétonnisation-voies-sur-berges

Piétonnisation des voies sur berges : l’entêtement d’Anne Hidalgo

Piétonnisation des voies sur berges : l’entêtement d’Anne Hidalgo

752

Piétonnisation : un nouvel arrêté sur les voies situées en bord de Seine.

Après l’annulation prononcée le 21 février par le tribunal administratif de Paris concernant la piétonnisation des voies sur berges en bord de Seine, Anne Hidalgo, maire de Paris, a réagi. Elle vient d’annoncer qu’elle a signé un nouvel arrêté « […] en tenant compte de ce qu’a dit le tribunal », toujours dans le but de réduire la pollution de l’air dans le centre de Paris.

piétonnisation-voies-sur-bergesLa maire de Paris a précisé que ce nouvel arrêté a été pris « […] en concertation avec l’État et le préfet de police pour pouvoir maintenir les berges piétonnes. » En février, pour étayer sa décision d’annulation, le tribunal administratif s’était appuyé sur des inexactitudes relevées dans l’étude d’impact jointe au premier arrêté municipal, et sur des références inappropriées à certains articles de codes. En réaction, bien qu’elle admette que les berges puissent un jour être rouvertes au trafic routier, Anne Hidalgo met aujourd’hui en avant un sondage, réalisé à sa demande, qui ferait apparaître que 66 % des Parisiens seraient favorables aux mesures qu’elle prend pour réduire la circulation automobile. Parmi les sondés, 55 % approuveraient sa décision de piétonniser les berges parisiennes.



Avatar photo

Léo LATOUR à 23 ans, il voyage sur le continent européen et en Amérique du Sud. Il est frappé par les conditions de vie des hommes et femmes de couleur. Il fait de l'émancipation des Afro-Américains son combat. Il est journaliste pigiste depuis plus de 15 ans dans la presse écrite et 5 années sur internet, en 2016 il devient rédacteur en charge de la rubrique Tourismes au bulletin des communes.