crise énergétique

Comment la municipalité d’Yvré-l’Évêque s’adapte-t-elle à la hausse des prix de l’énergie ?

116

Avec une réalité qui devient de plus en plus insoutenable par rapport à la  hausse des prix de l’énergie, les mauvais présages annoncés chaque jour pour l’année prochaine en ce qui concerne les coupures d’électricité qui se feront assez fréquentes et le risque de voir sa facture d’énergie quadrupler, les citoyens comme les élus des municipalités tentent par tous les moyens de réduire leur consommation d’énergie et de trouver des alternatives pouvant remédier à cette situation alarmante.

Ceci est notamment le cas d’Yvré-l’Évêque, une petite commune française de 4 196 habitants qui a décidé de réagir face à cette situation urgente le plus tôt possible. On vous en dit plus dans cet article !

Hausse des prix de l’énergie à Yvré-l’Évêque, la mairie prend les choses en main !

hausse des prix de l'énergieAlors que certaines communes françaises ont opté pour l’utilisation d’énergies renouvelables ou de dispositifs intelligents, comme les lampadaires publics de dernière technologie, d’autres ont préféré adopter des moyens plus simples, en adaptant leur consommation d’énergie pour un rendement plus efficace.

Cela concerne de près la municipalité d’Yvré-l’Évêque à Sarthe qui a décidé de prendre des décisions concrètes pour faire face à l’augmentation des dépenses liées aux coûts des énergies et l’inflation que l’on redoute terriblement dans l’actualité des choses en raison de la crise économique qui touche le pays et de la crise politique en Europe qui donne naissance à des prix élevés du gaz et de l’électricité.

Les dispositions prises par la municipalité d’Yvré-l’Évêque

hausse des prix de l'énergieComme beaucoup d’autres communes à travers le territoire français, Yvré-l’Évêque a dû s’adapter à cette situation de crise ayant conduit à la hausse des coûts de l’énergie. 

Par nécessité tout d’abord, puis par conscience écologique, la municipalité a entrepris une initiative très intéressante qui pourrait faire d’une pierre deux coups, permettant de faire des économies sur la facture d’énergie et de contribuer à la protection de l’environnement en adoptant deux principales opérations qui sont :

  • La réfection des chaudières au niveau des écoles ;
  • la réduction de l’éclairage public pendant la nuit.

Pour ce qui est de la première initiative citée, cela permettra de régler les chaudières à la température souhaitée au niveau des établissements scolaires, puisque les anciennes chaudières étaient vieillissantes et surconsommaient de l’énergie. De la sorte, il est devenu possible de réduire la consommation de gaz et d’électricité et de faire baisser le montant de la facture finale de la municipalité.



Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.