ecrans-numériques-nuisibles-enfants

Écrans numériques : ils sont nuisibles pour les enfants en très bas âge

Écrans numériques : ils sont nuisibles pour les enfants en très bas âge

1033

Écrans numériques : un usage qui doit être surveillé et limité.

Dans notre vie, nous sommes constamment entourés d’écrans de toutes sortes : l’ordinateur, le smartphone, la télévision, la tablette… Sans contester leur rôle éducatif, incontestable, leur utilisation doit cependant être encadrée, afin d’éviter des conséquences préjudiciables à la santé des enfants, surtout lorsqu’ils sont très jeunes.

ecrans-numériques-nuisibles-enfantsD’après les observations de nombreux pédiatres, les écrans utilisés à trop haute dose peuvent devenir toxiques pour les enfants. D’abord pour leur vision, mais aussi par la dépendance et l’isolement qu’ils peuvent engendrer, mettant parfois en danger la relation avec autrui. Des symptômes de manque d’attention et de nervosité exagérée peuvent aussi apparaître. Combinés à d’autres paramètres négatifs, comme une situation économique précaire ou des carences éducatives, l’usage abusif des écrans comporte des pièges. Il ne faut pas que cette habitude remplace totalement les jeux manuels classiques, car les écrans ne font pas fonctionner les mêmes zones du cerveau. Certains parents sont parfois fiers de voir un tout-petit utiliser une tablette dès l’âge de 2 ans, or, d’après diverses études, les écrans doivent être proscrits avant 3 ans, car c’est un moment décisif où l’enfant développe son intelligence et apprend à parler. Entre 3 et 6 ans, il est conseillé de ne pas dépasser une utilisation d’une demi-heure par jour.



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.