dechets-nucleaires-bure-enfouissement

Déchets nucléaires de Bure : l’ASN approuve en partie leur enfouissement

Déchets nucléaires de Bure : l’ASN approuve en partie leur enfouissement

416

Déchets nucléaires de Bure : leur stockage reste à améliorer.

Globalement, l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) s’est prononcée favorablement sur le projet de stockage souterrain des déchets nucléaires les plus dangereux, mené près du village de Bure dans la Meuse, proposé par le Centre Industriel de Stockage Géologique (Cigéo).

dechets-nucleaires-bure-enfouissementL’Autorité approuve cette solution mais souhaite cependant que des améliorations soient apportées concernant les colis radioactifs anciens piégés dans des bitumes. Ceux-ci constituent 20 % du volume des déchets stockés, soit un total de 40.000, et ils sont exposés à des risques d’incendie. Ils ne pourront donc pas être stockés tels quels. La solution proposée par la Cigéo consiste à entreposer ces déchets dans une grotte artificielle, située à 500 mètres de profondeur. Pour se prononcer sur la sécurité inhérente à ce projet, l’ASN s’est appuyée sur l’avis des ingénieurs de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), et sur celui d’experts de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA). Si l’option proposée par la Cigéo présente une « maturité technique satisfaisante », elle doit encore être améliorée en matière d’architecture du stockage, de résistance aux aléas naturels, de surveillance, et de gestion d’éventuelles situations post-accidentelles. Pour l’instant, l’approbation formulée par l’ASN est donc partielle.



Journaliste pigiste depuis plus de 15 ans dans la presse écrite et 5 années sur internet et maintenant rédacteur en charge de la rubrique environnement au bulletin des communes.