DERNIERES INFORMATIONS
Search
l'affiche de Earth Our

Combattre le réchauffement climatique

4501



Earth Hour : une heure pour la planète

Comme chaque année, le World Wide Fund for Nature organisait « Une heure pour la planète ». Cette initiative organisée chaque dernier samedi du mois de mars est une journée internationale de mobilisation pour la planète.

Earth Hour, une histoire de climat

C’est en 2004 que l’idée d’une Journée internationale « Earth Hour » est née dans l’esprit de la WWF Australienne. Interpelée par les découvertes scientifiques mettant en évidence le début d’un changement climatique, les militants de Sidney ont alors imaginé de pouvoir couper le courant symboliquement à grande échelle. C’est ainsi que va naitre le concept du « Earth Hour » et du programme « Lights Out » (lumières éteintes). La première édition aura lieu le samedi 29 mars 2008. Trente-cinq pays vont décider d’éteindre une partie de leur éclairage public entre 20 h 00 et 21 h 00. L’année suivante, « Earth Hour » va prendre une véritable ampleur planétaire avec 88 participants. Son objectif reste plus que jamais de rappeler l’impact de nos dépenses énergétiques sur le climat.

Earth Hour : mobilisation citoyenne

Earth Hour est aujourd’hui devenue la plus grande mobilisation citoyenne pour la planète organisée par le WWF. Chaque année à cette occasion, plusieurs millions de personnes éteignent leurs lumières et des milliers de monuments sont plongés dans le noir. Cette année encore, ce samedi 29 mars 2019, plus de 188 pays se sont engagés dans cette démarche symbolique. Il s’agit de mobiliser autour du dérèglement climatique en redonnant conscience de la valeur de notre biodiversité. Le WWF a choisi de se battre pour la protection de notre planète et d’en faire une action collective pour la nature. Elle s’est donnée pour mission d’unir les populations et les citoyens pour créer un mouvement ayant ainsi un impact sur l’environnement et les législations.

On éteint les lumières pour l’environnement

Cette année encore pour cette treizième édition, « Earth Our » a connu un vif succès ce samedi 29 mars.

Cette année encore pour cette treizième édition, « Earth Our » a connu un vif succès ce samedi 29 mars. De nombreuses lumières se sont éteintes entre 20 h 30 et 21 h 30. Cette extinction symbolique vise à rappeler l’impact de nos dépenses énergétique sur le climat et le rôle de la nature dans notre survie. A Paris, la tour Eiffel a été éteinte durant une heure et de nombreux citoyens ont accompagné cette démarche en coupant l’électricité chez eux. Des communes se sont également engagées en coupant l’éclairage public de certains lieux et monuments. Des municipalités ont également fait éteindre des bâtiments publics. Il s’agissait, une fois de plus, d’alerter les pouvoirs publics afin de trouver un accord global et ambitieux.

  • Nous vous invitons à lire également notre article sur les initiatives locales en faveur du climat
  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi cet article


Avatar photo

Jean Jacques Alvo a découvert sa vocation pour le journalisme après un séjour formateur de deux ans aux États-Unis. Il débute sa carrière dans la presse écrite, où il acquiert une solide expérience. En 2001, il accède à une position de premier plan en prenant la direction de la rédaction du Bulletin des communes. Sous son impulsion, il redéfinit la ligne éditoriale du bulletin pour mieux répondre aux besoins des élus, ainsi qu'à ceux des cadres et agents des collectivités locales et territoriales. Il réalise des articles de fond et des interviews de terrain afin de remonter à l'échelon national les bonnes pratiques locales, pouvant apporter une aide précieuse à la prise de décision pour d'autres élus confrontés aux mêmes défis sur leur territoire.