Clermont-Ferrand solidarité

Clermont-Ferrand : solidarité et engagement face à la hausse des prix en cette rentrée

53

Clermont-Ferrand solidarité et engagement. La Ville de Clermont-Ferrand s’élève face à une conjoncture économique difficile. Cette année, les coûts des matières premières flambent. Cela aurait pu impacter lourdement les familles pour les frais de cantine scolaire. Cependant, dans un acte audacieux et solidaire, la Ville a pris une décision : elle absorbera cette hausse.

Les parents n’auront pas à payer plus pour la cantine ou les activités péri-scolaires en 2023-2024.

Clermont-Ferrand solidarité et engagement. Un geste pour la cantine et le périscolaire

La rentrée a son lot de défis. À Clermont-Ferrand, un sujet brûlant est sur toutes les lèvres : la hausse des prix des matières premières. Avec des coûts en forte augmentation, les familles auraient pu craindre le pire pour les tarifs de la cantine. Mais, la Ville a décidé d’agir. Plutôt que de laisser cette charge peser sur les parents, elle choisit une voie solidaire.

En effet, Clermont-Ferrand a tranché en faveur de ses habitants. La décision est claire : les tarifs de la cantine et des activités péri-scolaires ne bougeront pas pour l’année 2023-2024. Un choix fort, pour soutenir le pouvoir d’achat des familles. La Ville montre clairement sa priorité : soutenir les familles. Depuis 2015, les tarifs de l’accueil de loisirs et autres activités enfants n’ont pas changé. En cette rentrée, malgré les défis, cette tendance se maintient.

Clermont-Ferrand solidarité. Plus qu’une simple décision tarifaire, un soutien actif au pouvoir d’achat

La Ville va plus loin. Elle augmente sa contribution aux fournitures scolaires. Avec 1€ supplémentaire par élève, elle espère alléger le fardeau des familles tout en garantissant un service public de qualité.

Face aux défis de la restauration scolaire. Stratégies d’adaptation et qualité maintenue

Clermont-Ferrand est proactive. Elle passe des commandes justes, négocie avec ses fournisseurs et adapte ses recettes. Le but est clair : éviter d’augmenter les tarifs pour les familles tout en conservant la qualité.

Le maire s’exprime avec un choix clair pour les clermontoises et clermontois

Olivier Bianchi, maire, est catégorique. Malgré l’inflation, la Ville ne fera pas porter le coût aux familles. Les choix sont orientés vers le bien-être des citoyens, préservant les services essentiels.

Clermont-Ferrand solidarité. Une leçon d’engagement et de responsabilité

Clermont-Ferrand solidarité

Clermont-Ferrand démontre une solidarité exemplaire en cette rentrée scolaire. Face à des défis économiques, la Ville a choisi de protéger ses citoyens. Clermont-Ferrand prouve son engagement envers ses citoyens. Malgré la pression économique, la Ville se positionne comme un rempart pour ses habitants.

En absorbant la hausse des coûts, elle affirme une volonté de préserver le quotidien des familles. Un exemple de solidarité qui mérite d’être souligné que d’autres pourraient suivre.

Dans un contexte incertain, le soutien mutuel et la coopération se révèlent plus essentiels que jamais. Bravo à cette initiative qui, espérons-le, inspirera d’autres villes à suivre cette voie.



Avatar photo

Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.