Carcassonne : développement durable et arbre de la paix

1445

Dans le cadre de la semaine européenne de réduction des déchets, la commune de Carcassonne a planté un arbre de la paix.

De nombreuses animations étaient organisées pour l’occasion parmi lesquelles celle du lycée Paul-Sabatier qui a planté un arbre de la paix. Cette initiative avait pour objectif de sensibiliser les jeunes au développement durable ; une notion bien connue au sein de l’établissement labellisé « Lycée 21 ». La région a versé au lycée 10 000 euros afin de mener des actions de réduction des déchets. Une promotion « développement durable » a été créée cette année dans l’établissement et c’est dans ce cadre que les élèves de terminale ont planté un « arbre de la paix » : un Ginkgo Biloba » réputé pour avoir résisté à l’explosion nucléaire de Hiroshima. Cette plantation  d’un arbre de paix se voulait un acte citoyen permettant de s’inscrire dans le développement durable  dans la durée tout en créant un souvenir et une mémoire pour les élèves.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.