En lançant un burger végétarien, Burger King espère se faire une belle place dans un nouveau marché.

Burger végétarien : Burger King lance son produit dans toute l’Europe

7279

Burger végétarien : un nouveau Whopper sans viande

Après avoir testé son burger végétarien aux Etats-Unis, puis en Suède, la célèbre chaîne de fast-food Burger King a décidé de s’attaquer à toute l’Europe. Pour mener cette offensive, elle vient juste de lancer dans 25 pays la version vegan de son fameux Whopper.

Un maillage conséquent en Europe

L’arrivée du burger végétarien de Burger King va concerner pas moins de 2.500 lieux de restauration rapide, sur l’ensemble du Vieux Continent. Ainsi, cet effort de taille va constituer « […] l’un plus gros lancements de l’histoire de la marque ». C’est ce qu’a expliqué à la presse David Shear, le président de la région Europe de Burger King. Cependant, le Royaume-Uni devra patienter jusqu’au début de l’année prochaine, avant de goûter à la version sans viande du fameux burger.

Une opération massive

Grâce à cette opération d’envergure, la chaîne américaine va devenir en Europe la plus grosse société de fast-food dans laquelle les clients pourront manger un burger végétarien. Clairement, l’enseigne a l’intention d’occuper rapidement une position dominante au sein de ce secteur en pleine croissance. Y compris face au géant McDonalds, qui pour l’instant reste en retrait sur ce genre d’innovation culinaire. Pour le moment, David Shearn n’a donné aucune estimation sur la part de marché que son groupe espérait atteindre sur le Vieux Continent.

Un vaste marché très compétitif

Le burger végétarien sera désormais au menu des Burger King européens.

Le burger végétarien sera désormais au menu de 2.500 Burger King européens.

L’industrie agroalimentaire a vite compris qu’elle devait s’adapter à une demande émergente de la part des amateurs de nourriture vegan. De fait, la compétition dans ce domaine a déjà commencé. Ce, au niveau mondial. En effet, les préoccupations de sauvegarde de l’environnement, le respect du droit animal, et une demande croissante concernant les moyens de rester en bonne santé séduisent de plus en plus. Tous ces courants constituent une nouveau réservoir de consommateurs, tentés par le véganisme. Donc, le burger végétarien. Selon une étude, ce marché du « sans viande » pourrait représenter 100 milliards de dollars dans 15 ans. Pour preuve, le milliardaire anglais Richard Branson a déjà investi dans Impossible Foods, une société qui produit des aliments à base de plantes. Bill Gates, avec Beyond Meat, a également injecté des fonds dans ce même secteur.

Un marché très prometteur

D’après une récente étude du cabinet de conseil Deloitte, l’époque où les produits alimentaires dits « alternatifs » représentaient une simple niche est désormais dépassée. En effet, selon l’analyse de ce cabinet, le marché européen de ce nouveau type d’alimentation représenterait désormais 40 % du marché mondial. Par conséquent, vu son développement actuel, alors que ce secteur ne représentait que 1,5 milliard en 2018, il devrait atteindre les 2,4 milliards d’euros en 2025. De fait, de nombreux pays enregistrent aujourd’hui une baisse de leur consommation de viande, au profit de produits vegan. Cet essor permet à de nombreuses spécialités inédites de séduire de nouveaux consommateurs. Parmi elles, le burger végétarien de Burger King pourrait facilement les convaincre.

  • Nous vous invitons à lire également notre article sur l’arrivée en France des produits Beyond Meat
  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi l’article du Parisien


Thierry Dulac

Né à Blois le 22 novembre 1972, Thierry Dulac est un journaliste français. À tout juste 21 ans, il débute une carrière de journaliste à Londres sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2006 à 2009. On le voit ensuite sur iTélé, ancêtre de CNews, entre 2009 et 2011 date à laquelle il intègre le Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique Environnement.