Les emplois liés à la biodiversité ne progressent pas en France

806

Alors que la question écologique est au centre des préoccupations, les emplois liés à la biodiversité n’ont pas le vent en poupe.

En effet, selon le Conseil Économique Social et Environnemental, 30 000 emplois étaient espérés en 2015, puis 40 000 en 2020, or ce nombre est aujourd’hui de seulement 22 000. On constate une stagnation inquiétante depuis les années 2010. Les métiers liés à la biodiversité et l’écologie sont pourtant essentiels pour que la transition écologique s’inscrive dans notre société et dans les entreprises. On note bien de nombreuses initiatives citoyennes visant à préserver l’environnement mais la tendance est beaucoup trop lente. Pour le Comité de filière sur la biodiversité et les services, le problème est là : la majorité de la population habitant en ville, les Français semblent de plus en plus déconnectés de la nature et de ses enjeux. La méconnaissance de la biodiversité est un véritable frein la préservation de cette dernière et au développement de nouveaux emplois dans le secteur. Il semble donc nécessaire aujourd’hui de mieux sensibiliser et éduquer la population à l’environnement, au développement durable et à la biodiversité.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.