amenagement-cotier

En quoi l’aménagement du sentier du littoral contribue-t-il au tourisme durable ?

28174

C’est un fait avéré, l’aménagement du sentier du littoral ajoute de la valeur à la stratégie touristique des régions. Avec plus de 5 350 km en métropole et 450 km en outre-mer, le littoral français mesurait dans les 5 800 km en 2019. Aujourd’hui, ce chiffre est en cours de développement avec plus de 1 200 km de sentier de littoral à ouvrir, un pari gagnant à coup sûr, valorisant l’identité des territoires dès la fin des travaux.

L’avantage d’un sentier du littoral aménagé

Suivre les sentiers du littoralFans de balades à grand air, randonneurs débutants ou affirmés, sportifs ou bien pêcheurs, tout le monde y trouve son compte avec un sentier de littoral aménagé. De la sorte, l’identité des territoires sera non seulement valorisée, mais ceci contribue également à l’initiation d’une nouvelle forme du tourisme durable.

Ainsi, avec le développement de ces circuits pédestres itinérants, le déplacement et l’accès seront plus faciles et surtout gratuits pour les piétons. Une occasion pour encourager la fréquentation des territoires avec un potentiel touristique élevé, qui a été jusque-là négligé faute au manque de moyens, de la prise d’initiative par les localités ainsi qu’une vérité juridique un peu complexe.

De nouveaux projets d’aménagement du sentier du littoral

aménagement du sentier du littoral

Nouveaux projets d’aménagement du sentier du littoral

Comme on l’a déjà mentionné, des projets ont été entrepris depuis janvier 2021 dans le but d’ouvrir les 1 200 km de littoraux restants hors service qui ont été écartés soit à cause d’érosions côtières ou qui n’ont tout simplement jamais été aménagés auparavant.

Le projet en question est appelé France vu sur mer qui est piloté par le Cerema qui finance les études et les travaux d’ouverture et de réaménagement portés par des maîtres d’ouvrage publics.

Il s’agit de l’occasion rêvée pour enfin donner aux piétons un accès simple et libre à la plage et booster l’attractivité des localités tout en sensibilisant le public de la fragilité et de la nature et des espaces concernés.

Au tout début du projet, trois millions d’euros ont été accordés pour financer les travaux sur plusieurs centaines de kilomètres contre dix millions d’euros prévus pour l’année en cours, une initiative qui a dû être retardée jusqu’en 2024. Et parmi les sentiers à rénover pour cette opération, on cite les sites suivants :

  • La Turballe ;
  • ­Lamballe-Armor ;
  • Berre ;
  • Thau.

Dans ce cadre, il ne faudrait pas non plus négliger le rôle des départements qui se chargeront de l’aménagement des nouveaux sentiers de littoral. Une fois le budget reçu et les études établies, l’ouverture du chantier sera instantanée.



Avatar photo

Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.