La zone humide d’Aydat est un havre de paix pour la loutre

794

La zone humide d’Aydat a été créée il y a quatre ans ; c’est aujourd’hui une superbe réussite pour l’environnement.

Cet aménagement d’une zone humide au cœur du Puy-de-Dôme avait un double objectif environnemental : la réhabilitation paysagère de la carrière de Combegrasse mais surtout la réhabilitation de la zone humide à l’entrée du lac d’Aydat avec un objectif prioritaire : créer un pôle environnemental en y redonnant vie à une zone humide disparue. Aujourd’hui cette zone humide d’Aydat est une formidable réussite pour la faune et pour la flore. Cette zone humide a permis d’améliorer la qualité de l’eau du lac. Conséquence de cette amélioration ; de nombreux animaux sont de retour, ainsi les loutres pour lesquelles des mesures de protection viennent d’être prises. Une convention a été signée avec la société de protection des mammifères, elle permet de garantir à la loutre de bonnes conditions de vie et de développement. La zone humide d’Aydat a ainsi réussi à maintenir une belle harmonie entre le milieu naturel aménagé et la faune et la flore sauvage.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.