LES VOLS LOW COST SONT MOINS CHERS, SAUF POUR LA NOURRITURE

391

D’après une étude comparative menée par « Kayak.fr », la nourriture et les boissons servies à bord des compagnies low cost atteignent souvent des tarifs nettement prohibitifs par rapport aux prix pratiqués par les supermarchés.

Les passagers des vols économiques s’attendent souvent à payer un peu plus chers leur produits alimentaires lorsqu’ils voyagent. Mais sans doute pas dans les proportions relevées par Kayak sur certains. En effet, des snacks peuvent atteindre un surcoût extravagant de 2.500 % ! Les amuse-bouches salés remportent la palme de la surfacturation, avec des paquets de chips vendus près de 590 % de plus qu’en grandes surfaces, et des olives qui affichent un différentiel d’environ 1.730 %. Quant au vin, il peut être vendu 1.400 % plus cher qu’en magasin. De quoi faire réfléchir avant de succomber à une petite fringale lorsqu’on est passager d’une compagnie « low cost ».



Journaliste spécialisé dans le E-Tourisme et les nouvelles tendances dans le Voyage. Interviews avec les principaux acteurs du secteur (salons, événementiels) et reportages sur sites.