Des vins de Provence 100% bio

Vin et innovation en Provence, l’appellation en route vers un vignoble plus bio

25658

Le vin a beau avoir une histoire très ancrée, riche et ancienne dans la culture française, ce dernier ne cesse pas d’évoluer pour autant en proposant de nouvelles perspectives en termes de goûts comme de culture des vignes. Nous indiquerons dans ce qui suit diverses innovations en termes de vin de Provence dans des vignobles plus portés vers le bio.

L’appellation des vins de Provence se dirige vers des vignobles bio

Dans le cadre du vin et de l’innovation, l’appellation de Provence est en route vers un vignoble plus bio dans le but de fournir des résultats tout aussi prononcés au niveau du goût tout en donnant plus d’importance au processus qui entoure la réalisation du produit et son réseau de mise en vente.

L’appellation des vins de Provence se dirige vers des vignobles bioL’une des premières appellations dans ce sens se trouve être celle des Baux-de-Provence qui se targue de devenir entièrement bio d’ici l’année 2023. Ce mouvement qui a été à la base engagé par le domaine des terres blanches en 1970 tient d’ailleurs une place de choix dans les charges incluses au centre du projet. On retiendra dans cette optique plusieurs caractéristiques liées à ce type d’exploitation comme :

  • L’absence de chaptalisation ;
  • Un rendement en sucre moins important ;
  • Une moins grande concentration en alcool.

C’est en compagnie de plusieurs vignerons spécialisés et réputés dans le cadre de l’appellation du vin de Provence ainsi que la direction des organismes AOC que le concept a pu s’étendre et avoir un aussi grand impact sans conserver l’image de moins bonne qualité que peut avoir le vin bio par rapport à un vin traditionnel.

Sélection de vignerons de Provence pour des vins de vignobles bio

Le vin de Provence 100 % bio a été mis en place avec le concours de onze domaines et un total de 12 vignerons de la région des Alpilles qui prévoient de conclure le contrat engagé avec une certaine avance. En effet, ces derniers ont l’intention d’être tous certifiés avec un label bio de même qu’en biodynamie dès le début des vendanges de 2023. C’est également dans une volonté de préserver les paysages qui entourent les vignobles que la procédure fut conceptualisée.



Née le 16 Janvier 1982, Laurence Laporte fait ses études à l'Institut d'études politiques puis au Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle exerce son métier dans divers journaux à gros tirage, puis en, en 2019 elle devient éditorialiste au "Bulletin des Communes" et se consacre entièrement à l'écriture.