vélo-taxi : la mobilité douce à Metz

896

 Le vélo-taxi est une activité est en plein essor en France et permet de se déplacer sur de courtes distances de quelques kilomètres afin de se rendre dans un commerce, un parking ou se promener en ville.

Depuis cet été, la commune de Metz a mis en place un service de vélo-taxi. Ces vélos à trois roues sont très rependus en Inde ou en Chine : ils peuvent transporter deux personnes et utilisent les rues piétonnes et les voies cyclables. Ce mode de transport se veut un complément idéal des bus et des taxis en milieu urbain. La commune de Metz a fait le choix de vélos-taxis à assistance électrique et support de communication ambulant. Les élus ont ainsi décidé de s’engager en faveur de la mobilité douce tout en dynamisant l’économie locale ; les pilotes des vélos sont en effet souvent des autoentrepreneurs étudiant ou personnes en recherche d’emploi. La publicité peut être un bon moyen de financer ce type de transport. L’association française d’exploitants de cyclotaxis se félicite d’un fort potentiel pour ce marché naissant : une progression de 50% par an.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.