Les inscriptions dans une vélo-école sont renforcées par la crise sanitaire.

Vélo-école : un nouveau besoin de se remettre en selle

14154

Vélo-école : pour acquérir les bons gestes

 

Actuellement, les inscriptions pour se former dans une vélo-école profitent d’un engouement croissant. En effet, ce mode de déplacement est particulièrement écologique. Entre autres, parce que le vélo permet de préserver naturellement la distanciation physique. Cela explique les inscriptions accrues des Français dans des stages courts, qui leur permettent d’acquérir un bon usage de leur bicyclette.

 

Une célèbre école implantée à Montreuil

En matière de formation, pour se sentir plus à l’aise à bicyclette, la vélo-école de Montreuil, située derrière l’école maternelle Henri Wallon, en Seine-Saint-Denis, fait figure d’exemple. En effet, ouverte depuis maintenant douze ans, cette école est la plus ancienne de France. Par conséquent, elle sait parfaitement comment prendre en main tous les aspirants cyclistes. Adultes ou pas. De fait, leurs monitrices sont plus que compétentes. Avec patience, elles savent comment faire évoluer leurs élèves, en fonction de leurs capacités. Pour cela, huit niveaux d’apprentissage sont proposés. Et depuis le déconfinement, les cours ne désemplissent pas. Ils attirent en majorité des femmes, qui sont souvent plus assidues que les élèves masculins. Un phénomène qui révèle aussi une discrète frontière culturelle entre filles et garçons, par rapport aux activités potentiellement risquées.

Eviter les transports en commun

Aujourd’hui, malgré les efforts de la RATP pour faire respecter les gestes barrières, beaucoup de Franciliens et d’habitants de grande métropoles font le choix du vélo. Essentiellement, pour se rendre au travail. D’ailleurs, les ventes de bicyclettes explosent ! Mais pour être parfaitement à l’aise quand on circule en milieu urbain, il faut connaître certaines techniques. Car faire du vélo de façon ludique et bien se comporter dans un trafic dense, à une heure d’affluence, sont deux choses différentes.

François Fatoux, Président de la vélo-école de Montreuil, en est convaincu. Lui s’occupe de former les élèves les plus avancés. Ceux qui veulent savoir comment gérer les trottoirs, ou encore éviter les obstacles imprévus. D’après cet expert, beaucoup de cyclistes qui roulent de nos jours en ville devraient apprendre certaines techniques, indispensables pour éviter des accidents. Pour cela, rien de tel que de se former en amont. D’après les connaisseurs, une réelle compétence à vélo est même plus importante que l’aménagement de nouvelles pistes cyclables.

Crise sanitaire : un accélérateur efficace

S'inscrire dans une vélo-école est très utile pour apprendre à circuler en milieu urbain.

S’inscrire dans une vélo-école est très utile pour apprendre à circuler en milieu urbain.

Déjà, les récentes grèves dans les grandes villes, trop fréquentes, ont poussé beaucoup de nouveaux adeptes vers les vélo-écoles. Désormais, la crise sanitaire et la crainte du coronavirus ont encore renforcé cette attirance. De fait, le nombre des inscrits aux formations s’amplifie. D’autant plus que les choix des élus, favorables aux pistes cyclables, servent la cause du vélo. Et pas simplement dans la Capitale. Ainsi, à Marseille, les inscriptions à l’école de l’association Vélos en Ville ont également augmenté. Avec une forte demande concernant la conduite en milieu urbain. En plus, on observe un phénomène qui pousse les citadins à ressortir leur vélo de leur cave. Encore encouragé par l’aide de 50 €, octroyée par l’Etat.

Une pratique d’avenir

On le voit, la pratique du vélo a de beaux jours devant elle. Surtout avec l’arrivée des beaux jours. Pour se sentir à l’aise à bicyclette, s’inscrire dans une vélo-école est toujours utile. D’autant plus que ces centres de formation sont désormais habitués à respecter tous les gestes barrières. Par conséquent, on y pratique avec un masque, des gants, et en restant à distance raisonnable. De plus, les groupes d’élèves ne dépassent pas dix personnes. Et les vélos et les casques prêtés dans une vélo-école sont systématiquement désinfectés avant et après usage.