intelligence artificielle-carlos-moedas-ia

L’Intelligence Artificielle victime d’une approche négative dans les médias

L’Intelligence Artificielle victime d’une approche négative dans les médias

471

Un discours trop alarmiste.

Concernant l’Intelligence Artificielle (IA), Carlos Moedas, actuellement Commissaire Européen à la Recherche, à la Science et à l’Innovation à Bruxelles, déplore le traitement médiatique trop souvent négatif qui lui est attribué, lui donnant mauvaise presse.

intelligence artificielle-carlos-moedas-iaPour rétablir un point de vue plus équitable, il réclame que ce thème soit abordé sous l’angle de faits scientifiques fiables. Il dénonce : « Faites une recherche sur l’Intelligence Artificielle, […] les résultats sont incroyablement pessimistes […] 9 articles sur 10 sont négatifs. » Ces propos viennent d’être tenus mardi dernier, devant le Comité des Députés du Parlement européen en charge des questions scientifiques et technologiques. Carlos Moedas a insisté en déclarant que ce traitement médiatique n’était, « […] pas seulement négatif, il est aussi alarmiste […] et parfois hystérique. À mes yeux, en tant que techno-optimiste, c’est troublant et très décevant. » Bien qu’il comprenne les réserves émises par des grands noms de la technologie comme Bill Gates ou Elon Musk, Carlos Loedas a souhaité rappelé qu’en elle-même « L’intelligence artificielle n’est pas une menace. La façon dont nous l’utilisons en est une. »



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.