Le bon vélo de voyage : ses principales caractéristiques

Le bon vélo de voyage : ses principales caractéristiques

Le bon vélo de voyage : ses principales caractéristiques

2927

Un deux-roues taillé pour la route.

Le vélo de voyage, apte à supporter de grandes randonnées et à satisfaire les exigences du cyclotourisme, devient un allié précieux lorsqu’on sait le choisir avec soin, en restant vigilant sur certains points clés.

velo-de-voyageLe vélo de voyage, apte à supporter de grandes randonnées et à satisfaire les exigences du cyclotourisme, devient un allié précieux lorsqu’on sait le choisir avec soin, en restant vigilant sur certains points clés.

Tout d’abord son cadre : en privilégiant l’aluminium, on est sûr d’obtenir un très bon comportement de son deux-roues sur la route, en raison de la rigidité propre à ce métal. Mieux vaut par contre éviter ce choix si l’on est sûr de devoir rouler sur des chemins nettement accidentés, car les performances obtenues seront alors moins bonnes.

Pour pratiquer le cyclotourisme, opter pour un cadre en acier léger, de type chromolybdène, procure un confort très agréable, doublé d’une excellente résistance. Ce type de cadre est aujourd’hui décliné dans de nombreuses tailles standard, et peut même facilement être réalisé sur sur-mesure.

Les vélos vraiment adaptés au cyclotourisme doivent pouvoir supporter une charge totale, bagages compris, pouvant atteindre les 160 kilos. Par ailleurs, ces deux-roues doivent aussi être performants lorsqu’on a prévu de gravir avec eux des cols. Certains modèles sont dotés d’une assistance électrique, pour ceux qui craignent de ne pas pouvoir supporter un effort trop intense, ou qui ont prévu de réaliser des étapes longues, de plus de 100 kilomètres par jour. Le confort accru qu’ils procurent est appréciable quand on ne recherche pas une conduite trop sportive.

Le diamètre des roues est aussi un élément important, car en fonction de leur taille, elles peuvent permettre de rouler plus ou moins vite. Le format de 28 pouces a tendance à remplacer progressivement celui de 26. Choisir un nombre de rayons plus important – 48 étant un bon compromis – permet de ne pas s’inquiéter quand on sait qu’on va charger ses sacoches de manière conséquente.

En matière de freins, essentiels pour sa sécurité, les modèles hydrauliques sont très adaptés aux charges lourdes, alors qu’on leur préférera des modèles à patins si l’on voyage léger.

Enfin, au niveau de la boîte de vitesses, pour les longs périples, il est préférable d’opter pour un modèle intégré au moyeu arrière, car il sera plus fiable qu’un dérailleur.

En surveillant ces points techniques avant de se décider à acheter, on est sûr d’obtenir plus tard plus de plaisir et de tranquillité d’esprit lorsqu’on partira pour faire de grandes ballades.

 

 



Journaliste spécialisé dans le E-Tourisme et les nouvelles tendances dans le Voyage. Interviews avec les principaux acteurs du secteur (salons, événementiels) et reportages sur sites.