Vieux Te Le Phone A Cadran

Téléphonie fixe : le début d’une fin qui est annoncée

913

Téléphonie fixe : une mutation planifiée

 

Vieux telephone a cadran

L’évolution de la téléphonie fixe vient de franchir un cap. En effet, les premières zones géographiques sur lesquelles l’ancienne technologie RTC (Réseau Téléphonique Commuté) va disparaître sont maintenant connues. Donc, cet abandon est programmé. Cependant, l’arrêt définitif de l’ancien réseau ne devrait pas survenir avant octobre 2023.

Téléphonie fixe : un changement historique

Le Réseau Téléphonique Commuté (RTC) a été déployé au cours des années 70. Depuis, il a rendu de multiples et loyaux services. Mais bientôt, la téléphonie fixe classique ne sera plus fournie que par la technologie IP (Internet Protocol). Les premières communes qui inaugureront cette nouvelle ère téléphonique sont situées dans l’Est du Morbihan et au Sud de la Charente. Dans cinq ans, elles ne seront plus alimentées que grâce à la technologie IP. Ce sera aussi le cas pour tout l’Ouest de la Vendée, le Sud-Est de la Haute-Garonne et l’Est de la Haute-Loire. Enfin, le Sud de la Seine-et-Marne bénéficiera aussi de ce nouveau réseau. Une liste complète des communes pionnières de l’IP est déjà consultable sur le site de l’opérateur Orange.

Une évolution effective dans cinq ans

Pour les habitants des régions concernées, rien ne changera avant le 26 octobre 2023. De plus, ceux qui ont déjà souscrit un forfait Internet qui intègre leur téléphonie fixe n’auront absolument rien à faire. Seules les abonnés qui n’ont pas encore ce type d’abonnement devront faire une démarche pour s’adapter au réseau IP.

Un réseau qui rajeunit

Logo de la marque Orange

Enseigne de l’operateur Orange

Orange, l’opérateur Télécom historique, justifie son choix d’abandonner l’ancien réseau RTC par un constat sans appel. À savoir qu’il est impossible pour Orange d’entretenir correctement un réseau trop vieillissant. Désormais, se procurer les pièces nécessaires à certaines réparations devient trop difficile. Par ailleurs, de nombreux ingénieurs formés sur l’ancienne technologie partent maintenant à la retraite. Ces départs entraînent une perte progressive des compétences nécessaires à une maintenance satisfaisante. Or, Orange ne veut pas former de nouveaux effectifs sur une technologie dépassée. Par conséquent, l’ARCEP, l’organisme qui régit les Télécoms en France, a annoncé qu’il ne s’opposera pas à l’évolution voulue par Orange. Ainsi, la téléphonie fixe va définitivement changer.

Sur ce sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire aussi, pour plus d’informations : Lire

Le Bulletin des Communes suggère également : Lire

 



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.


Laisser un commentaire