LE SELFIE, BIENTÔT UN MOYEN DE PAIEMENT

367

Cet été, MasterCard va introduire dans une douzaine de pays, dont les États-Unis et le Canada, une option de validation de paiement accessible depuis un smartphone qui utilisera la biométrie, autrement dit la reconnaissance faciale.

L’utilisation des caractéristiques biologiques d’une personne pour effectuer une identification intéresse de plus en plus de sociétés, vu le caractère unique, par définition, de ces données. Fujitsu a notamment travaillé sur un procédé de numérisation de la rétine, et Mastercard envisage aussi de se servir des battements cardiaques comme d’un outil de reconnaissance. Ces solutions, très prometteuses, pourraient résoudre la problématique engendrée par la prolifération des mots de passe et autres codes PIN. Le système mis au point par MasterCard est simple à mettre en place. Il suffit d’installer l’application mobile « MasterCard Identity Check », puis de se prendre en photo. Le logiciel crée alors un algorithme élaboré à partir d’une cartographie du visage, qu’il stocke ensuite sur le serveur de l’entreprise. Ainsi, l’utilisateur est répertorié. Pour payer, il suffit de regarder de face son téléphone mobile, en clignant des yeux, ce qui supprime les risques de fraude. La période d’essai de ce procédé a déjà prouvé qu’il marche !



Journaliste spécialiste des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Collaborateur permanent du Bulletin des Communes et chef de rubrique.