Troyes : le recyclage des sapins

1143

A Troyes, comme dans de nombreuses autres communes, le ramassage des sapins de Noël est un service assuré par la ville.

En fait, deux possibilités s’offrent aux habitants après ces fêtes de fin d’année : déposer son sapin dans une déchèterie ou alors dans un des 28 points de dépôt de la ville. Quatre déchèteries de l’agglomération sont habilitées à traiter ce genre de déchets mais des points de dépôts ont également été mis en place pour y recevoir les sapins. Plus nombreux que l’année dernière, ces points de dépôt permettent de collecter les arbres de Noël pour qu’ils soient recyclés. Depuis 9 ans, la commune propose ce type de service afin de ramasser les sapins pour qu’ils soient broyés sur place pour être réutilisés sous forme de paillis. En 2009, 300 conifères avaient ainsi pu être recyclés et ce chiffre progresse chaque année ; une bonne nouvelle pour l’environnement. Ce ramassage évite les dépôts sauvages sur le trottoir passibles d’une amende de 68 euros.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.