Salon : développement durable au niveau local

1708

La commune de Salon s’est engagée en faveur du développement durable.

Depuis 2014 et la révision du Plan local d’urbanisme, la municipalité a fait le choix de la défense de l’environnement contre une bétonisation excessive de la cité. Cela s’est traduit par le développement de l’énergie solaire sur le territoire : un parc photovoltaïque de 9 hectares devrait voir le jour en 2020. La ville souhaite également progressivement arrêter l’utilisation des pesticides et replanter des arbres : 100 par an sur le territoire de la commune. Elle favorise également les déplacements doux avec des navettes électriques et la mise en œuvre de voies cyclables. Enfin Salon a de nombreux autres projets tels que l’installation de ruches en centre-ville et de deux bornes de recharge pour véhicules électriques.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.