La Seine-et-Marne va inaugurer une nouvelle route verte.

Route verte : la Seine-et-Marne améliore ses départementales

14491

Route verte : un revêtement plus écologique des chaussées

 

Pour restaurer en partie son réseau routier sans utiliser de bitume, la Seine-et-Marne vient d’inaugurer une route verte. Ainsi, pour devenir plus écologique, cette route recevra une couche contenant un nouveau liant végétal. A base de résine de pin.

 

Un revêtement avec une émulsion végétale

Cette amélioration d’une portion des chaussées du département va faire naître une route verte. A savoir, la RD 96. Précisément, entre Villeneuve-le-Comte et Coutevroult. Lors de ce chantier innovant, la couche supérieure de cette route recevra un produit nommé Recytal ARM. Un revêtement qui comporte une émulsion végétale. De fait, celle-ci provient de produits tirés de la sylviculture. Ainsi, ce nouvel enrobage routier aura l’avantage de réduire de plus de la moitié la consommation énergétique de ce chantier. De plus, cette solution permettra ensuite de supprimer  70 %  des émissions de gaz à effet de serre. Par ailleurs, en réutilisant l’intégralité des matériaux ayant déjà servi durant la pose des chaussées précédentes.

Priorité à l’environnement

A cette occasion, Patrick Septiers, Président du département de Seine-et-Marne, a déclaré que ce chantier expérimental démontrait une ambition précise. Celle de « […] valoriser les ressources naturelles locales ». Par ailleurs, cette route verte veut promouvoir une future politique de « ménagement du territoire ». Qui sera incarnée par le slogan « Seine-et-Marne, Vivre en grand ! ». Clairement, Patrick Septiers a résumé la philosophie de cette innovation. En expliquant « […] nous souhaitons construire la Seine-et-Marne de demain, en faisant de la protection de l’environnement une priorité et un référent de notre action. » Ainsi, cette initiative d’entretien respectera plus la biodiversité, comparativement au bitume classique.

Une enveloppe dédiée

La Seine-et-Marne va inaugurer un nouveau revêtement routier, en partie végétal.

La Seine-et-Marne va inaugurer un nouveau revêtement routier, en partie végétal, plus respectueux de l’environnement.

Cette mise en place d’une route verte sera intégralement financée par le département de Seine-et-Marne. L’enveloppe consacrée à cette expérimentions s’élèvera à 320.000 €. Par la suite, ce projet bénéficiera d’un suivi, étalé sur trois ans. Celui-ci sera fourni par le Centre d’Etudes et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement. Ce qui permettra d’évaluer la résistance du nouveau matériau utilisé. Cette réalisation viendra s’ajouter au budget de près de 250 millions d’euros déjà dépensé par le département pour améliorer et restaurer ses routes départementales. Sachant que ce réseau spécifique représente environ 4.300 kilomètres.

Des efforts durables

Au sujet de cette nouvelle route verte, Xavier Vanderbise, vice-président chargé de ce secteur, des transports et des mobilités, a déclaré qu’à l’avenir le département souhaitait « […] poursuivre ses efforts pour offrir aux Seine-et-Marnais des infrastructures routières à la hauteur du département […] ». Sur place, cela permettra d’implanter un réseau à la fois mieux sécurisé et plus respectueux de l’environnement. Tout en favorisant un développement harmonieux de ce territoire.