Restos du Coeur : une baisse des dons préoccupante

0
6758
Les Restos du Coeur enregistrent une baisse des dons. Celle-ci risque de les empêcher de distribuer beaucoup de repas.

Restos du Coeur : un appel à la générosité

Ce 23 décembre, Patrice Blanc, Président bénévole de l’association des Restos du Coeur, a été reçu par France Info. Interviewé, il a fait part de son inquiétude. En effet, il constate une baisse sensible des dons habituels. Comparativement à l’année dernière.

Une générosité plus difficile

Après avoir observé un affaiblissement de la générosité actuelle, Patrice Blanc a lancé un appel à l’antenne. Ce, pour encourager les dons. Sa demande urgente est due au fait qu’il manque aujourd’hui aux Restos du Coeur « […] deux semaines de fonctionnement ». En clair, cela signifie qu’il lui faudrait « autour de 3 à 4 millions d’euros de dons, par rapport au budget prévisionnel. » En 2018, rappelons que les Restos du Coeurs ont réussi à distribuer plus de 133 millions de repas aux plus démunis. Pour continuer son action caritative, en parvenenant à se financer, l’association vient de lancer, en novembre dernier, sa 35e campagne d’hiver. Or, en ce moment, elle remporte moins de succès que l’année dernière.

Des besoins clairs

Par conséquent, pour le Président des Restos du Coeur, ses besoins sont urgents. Ainsi, il explique « Si on veut être au rendez-vous des personnes qui frappent à la porte des Restos du Cœur, on a besoin, ces semaines-ci, d’argent, de dons financiers principalement. » Cependant, Patrice Blanc comprend très bien que donner ne soit pas facile. De fait, il a expliqué « Sans doute que les gens sont préoccupés par leur avenir, à juste titre […]. » Tout en ajoutant « […] Mais on leur demande de ne pas oublier le présent non plus. » D’autant plus que les prochains mois, janvier et février, sont connus pour être les plus difficiles. En effet, comme l’a aussi rappelé Patrice Blanc, « […] l’hiver ne se termine pas le 31 décembre. »

Des craintes pour l’avenir

Les Restos du Coeur subissent une baisse des dons cette année.
Les Restos du Coeur subissent une baisse des dons préoccupante cette année.

L’association, habituée à recevoir des dons lors de la période de fêtes, sur son site ou par chèques, redoute beaucoup les mois à venir. En effet, c’est au cours des premiers mois de l’année que, comme l’explique son Président, « […] c’est vraiment là qu’on a besoin d’être présent. » Car, par avance, les Restos du Coeur savent que c’est à ce moment critique que « […] la période est la plus rude. »   

Plus de 9 millions de personnes

A ce jour, d’après une enquête de l’Insee, en France, plus de 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté. Parmi elles, environ 5 millions ont besoin d’une aide alimentaire régulière. Elle est souvent fournie par les Restos du Coeur. Plus de la moitié des personnes qui s’y rendent, âgées de plus de 16 ans, est à la recherche d’un emploi. Par ailleurs, 15 % d’entre elles sont des retraités. En majorité, à près de 60 %, ce sont des femmes, qui élèvent seules leurs enfants. Autre caractéristique de cette population précaire, 8 % de ces personnes ont malgré tout un emploi. Ce sont donc des travailleurs pauvres.