fibre-optique

La fibre optique : une transmission vive comme l’éclair

La fibre optique : une transmission vive comme l’éclair

1072

Qu’est-ce que c’est ?

Ce fil très fin, en verre ou en plastique, est un support à base de silice qui est capable de transporter la lumière à une vitesse nettement supérieure à celle permise par les courants électriques classiques, utilisés jusqu’à présent. Ses performances, seulement limitées par les contraintes techniques des équipements qui l’acheminent, permettent de fournir un accès à Internet dit « à Très Haut Débit ». Ce débit peut atteindre plusieurs Gigabits/s, ou Terabits/s. Comparé à la vitesse fournie par les anciens réseaux téléphoniques, à base de cuivre, ce nouveau débit est plusieurs milliers de fois, voire des millions, plus performant.

fibre-optiqueUn autre avantage de la fibre optique est sa capacité à maintenir la qualité de son signal lumineux sur de très longues distances, même plusieurs kilomètres, ce qui renforce son intérêt pour constituer un réseau d’accès à Internet. En effet, cette absence d’altération du signal permet à tous les clients connectés de bénéficier d’un débit identique, quel que soit leur éloignement par rapport à un central optique.

À l’origine, les câbles utilisés pour la fibre optique ont d’abord été déployés pour assurer des liaisons intercontinentales, et pour alimenter les cœurs de réseaux des opérateurs. Par la suite, au début des années 90, la fibre s’est progressivement rapprochée des clients constitués par les entreprises et les sites publics. Pour ces derniers, on définissait ce type de liaison par les appellations « FttE » ou « FttO ». Les services que fournissaient alors les opérateurs avaient l’avantage de satisfaire des besoins plus élevés en matière de sécurité, d’entretien et de disponibilité des services, comme l’accès à plusieurs liaisons simultanées.

Pour les particuliers, les services domestiques offerts ne nécessitent pas des engagements aussi exigeants. Depuis peu, la fibre a commencé à relier directement cette clientèle privée. Ce type de raccordement se nomme alors « FttH », ou « fibre jusqu’à l’abonné ». Sur ces réseaux « FttH », les fournisseurs d’accès Internet proposent généralement des débits symétriques pouvant aller jusqu’à 200 Mbits/s, qui s’accéléreront encore vraisemblablement à l’avenir. Cela permet de satisfaire la grande majorité des utilisations, comme le visionnage simultané sur plusieurs écrans, la télévision en Haute Définition, les services fournis en ligne, des consultations de E-santé faites à distance, etc. Au quotidien, les bénéfices que tirent les usagers de ce nouveau raccordement sont évidemment considérables et multiformes.



Né à Paris le 12 Décembre 1981, Pierre Baron est un journaliste français. En 1999, à tout juste 19 ans, il débute une carrière de journaliste à News-York sur la chaîne spécialisée en économie Bloomberg TV. Il rejoint BFM TV dès son lancement en 2005 et anime des émissions sur la chaîne d'info en continu de 2005 à 2010. On le voit ensuite sur iTélé, entre 2011 et 2017 date à laquelle il intègre la rédaction du Bulletin des Communes qui lui confie la rubrique NTIC.