Echirolles : stérilisation des chats errants

1714

La commune d’Echirolles vient de bénéficier d’une aide de la SPA pour la protection des chats errants.

Depuis 2015, le Fondation 30 millions d’amis travaille en partenariat avec la ville d’Échirolles afin de stériliser la population de chats errants et d’installer des abris. Une convention a été signée avec la Fondation pour financer cette opération et permettre la construction de cabanes par l’association multiservices pour l’aide aux familles et à l’insertion. En 2016, ce sont de nouveaux abris qui ont été financés et une aide de 3 500 euros a été versée pour stériliser environ 50 chats. Cette initiative s’inscrit plus largement dans une volonté et un engagement en faveur des animaux et du développement durable. En plus d’avoir son propre budget pour les chats, la commune d’Échirolles a mis en place d’autres initiatives à destination, cette fois, des propriétaires canins : des cours d’éducation canine gratuit ou encore des sacs de ramassage.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.