Lutter contre la pollution : l’exemple de Lyon

945

De plus en plus de collectivités sont confrontées à la pollution avec des pics nécessitant des actions rapides et concrètes. La commune de Lyon vient, elle aussi, d’être confrontée à ce problème.

Depuis plusieurs années, la ville s’est engagée dans une démarche de développement durable mais aujourd’hui, il y a urgence à agir. La pollution aux particules PM10 est y imputable à 59% au chauffage des bâtiments, à 26% aux transports et à 15 % à l’industrie.  Lors du dernier conseil de Métropole de Lyon il a donc été question des pics de pollution et des moyens de s’y attaquer. De 2001, la Métropole a déjà investi 3 milliards dans les transports en commun avec aujourd’hui 75% d’entre eux qui fonctionnant en mode électrique. La commune a également décidé de déclasser l’autoroute urbain A6/A7, de mettre en place un péage urbain, d’instaurer des primes pour le chauffage bois vertueux et une aide au remplacement des véhicules utilitaires légers les plus polluants.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.