Le pays de Bray : 500 000 euros pour la croissance verte

1140

Le Pays de Bray vient de toucher une enveloppe de 500 000 euros de l’État.

Cette somme va permettre de financer sept projets locaux dans le cadre de la politique en faveur de la croissance verte. C’est parce qu’il a été labélisé « Territoire à énergie positive pour la croissance verte » que le Pays de Bray a pu percevoir cette subvention exceptionnelle. En contrepartie, le territoire s’engage à se mobiliser en faveur de projets réduisant les besoins en énergie des habitants, des constructions et autres activités économiques. Sept actions sont ainsi récompensées et feront l’objet d’une convention avec l’Etat : l’accompagnement d’éleveurs pour l’augmentation de la part en herbe des exploitations, la valorisation des productions locales, l’élaboration d’un schéma local de déplacement, la formation à l’exploitation de chaufferie bois ou encore la récupération de la chaleur sur les eaux usées de la future piscine intercommunale.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.