Marseille sans voiture

993

Marseille sans voiture…. Le temps d’un week-end, c’est une opération mise en place à l’initiative des commerçants afin d’inciter les habitants à venir faire leurs achats de fin d’année.

Déjà la piétonnisation du  centre-ville lors d’une grande braderie à Marseille début septembre avait été une réussite et l’association des commerçants souhaitait donc renouveler l’expérience. Le centre-ville de Marseille a donc été une nouvelle fois interdit aux voitures durant un week-end ; 150 commerçants étaient mobilisés et les habitants étaient invités à venir à pied faire leurs courses de Noël. Cette initiative avait pour vocation de redynamiser le centre de Marseille et ses commerces mais également de se mobiliser pour l’environnement en proposant à tous de profiter d’un air moins pollué et sans embouteillage.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.