Marseille : végétalisation urbaine et potagers en libre-service

1525

Depuis presque un an, le 7 eme arrondissement de Marseille sert de laboratoire à la végétalisation urbaine et au mouvement « les incroyables comestibles ».

Une vingtaine de bacs sont installés dans les rues de Marseille : des potagers en libre-service dans lesquels chacun peut se servir. Cette initiative citoyenne permet donc de cultiver en commun et se partager le fruit de ces récoltes. Afin d’encadrer ce mouvement et le sécuriser, la ville a décidé de valider cette démarche en leur accordant un « Visa Vert ». Une charte de végétalisation en ville a été adoptée en 2015 et signée par ce mouvement. Il s’agit de fixer des règles pour verdir l’espace public afin d’encadrer les pratiques des Marseillais. Ainsi ce document énumère les espèces de plantes qu’il est possible de cultiver ainsi que les bonnes pratiques à mettre en place : pas d’eau stagnante pour éviter la propagation des moustiques-tigres ou la nécessité de laisser libre le cheminement piéton et l’accès au domaine public. Aujourd’hui, le système semble bien mis en place et respecté, il fonctionne de façon naturelle sans structure et pour le plus grand bonheur des marseillais.[one_fourth last=”yes” spacing=”yes” center_content=”no” hide_on_mobile=”no” background_color=”” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” background_position=”left top” hover_type=”none” link=”” border_position=”all” border_size=”0px” border_color=”” border_style=”” padding=”” margin_top=”” margin_bottom=”” animation_type=”” animation_direction=”” animation_speed=”0.1″ animation_offset=”” class=”” id=””][/one_fourth]