Le Puy de Dôme lutte contre les décharges à ciel ouvert

695

Le Puy de Dôme s’est engagé en début d’année dans la lutte contre les décharges à ciel ouvert.

Pour combattre ces dépôts sauvages et intempestifs, notamment à Orcines, la commune a décidé de durcir le ton. Des déchets les plus saugrenus et dangereux sont régulièrement jetés dans la nature au pied du Puy-de-Dôme, fréquenté par de nombreux touristes. L’image même de la région étant en jeu  et le tourisme étant un atout important pour le département, les élus ont fait le choix de s’attaquer directement au problème. Rondes de la police municipale, contravention ou barrière, tout a été mis en place depuis quelques mois pour défendre l’environnement. Les décharges sauvages sont un véritable fléau pour certaines communes du Puy-de-Dôme alors même que La Chaine des Puys vise l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Des opérations de ramassages des encombrants ont été organisés et le travail mis en place par les élus semble porter ses fruits puisque le nombre d’infractions est en baisse. La sensibilisation à la protection de l’environnement et la verbalisation ont ainsi permis une belle avancée en la matière.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.