Rencontre entre Mamadou Gassama et Emanuel Macron à l'élysé le 28/05/2018

Rencontre entre Mamadou Gassama et Emanuel Macron à l’élysé le 28/05/2018

Mamadou Gassama félicité par Anne Hidalgo

Mamadou Gassama a escaladé le samedi 26 mai un immeuble parisien afin de sauver la vie d’un enfant suspendu dans le vide. Le héros très agile, met moins de 45 secondes à grimper et à agripper l’enfant par le bras pour le mettre hors de danger. 

Déjà surnommé «Spiderman» sur les réseaux sociaux, le héros du jour est un Malien de 22 ans sans-papiers arrivé en France en septembre. Joint par téléphone par France 3, Mamadou Gassama a raconté pourquoi il avait risqué sa vie. La maire de Paris s’est dite prête à l’aider à obtenir la nationalité française. 

Mamadou Gassama pompier et Français.

Emanuel Macron lui a promis la nationalité française. Dès mardi, il recevra son titre de séjour. « Le caractère exceptionnel de ce geste justifiait la décision exceptionnelle que nous avons prise« , a déclaré le chef de l’État. »Bravo », lui a lancé Emmanuel Macron lors de cet entretien avant de lui proposer de régulariser sa situation et de le faire naturaliser français, lui proposant également d’intégrer le service civique des sapeurs-pompiers.

A la mairie de Montreuil,

Sans-papier, Mamadou Gassama ce Malien arrivé en France en septembre vit dans un foyer de cette ville de Seine-Saint-Denis où il réside et a été reçu par le Maire avec tous les honneurs. Il intègrera le service civique des pompiers dans les prochaines semaines.

Mamadou Gassama Macron l’a félicité ! 

ce Lundi 28 Mai 2018 Emanuel Macron à reçu le sauveteur de l’enfant suspendu dans le vide pour le félicité de son acte de bravoure et le récompense en lui donnant son titre de séjour immédiatement. Un destin inattendu pour ce réfugié arrivé du Mali en septembre. Le jeune homme de 22 ans a raconté son acte héroïque au président. Samedi soir dans le 18e arrondissement de Paris, il a escaladé à mains nues quatre étages d’un immeuble pour sauver un enfant de 4 ans accroché à son balcon.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta

«Bravo!», a salué lundi à Bamako le chef de l’Etat, le geste d’un sans-papiers malien. Lors de sa conversation téléphonique avec le Président Keïta «celui-ci a rappelé toute la fierté qu’éprouve le Mali face à son geste», a indiqué à l’AFP le directeur de la communication de la présidence, Tiegoum Boubeye Maïga, tout en jugeant son acte «pas étonnant quand on connaît l’homme malien». 

« Il ne faut pas oublier qu’au même moment en Franceet surtout à Paris, on s’apprête à renvoyer des centaines d’étrangers en situation irrégulière», a-t-il déclaré à l’AFP. Pour Oumar Gassama, qui se dit originaire du même village que le «héros» du jour, dans l’ouest du Mali, «il a montré que nous sommes des gens bien». «Maintenant qu’il a ses papiers et du travail,j’espère qu’il va penser plus à nous, et envoyer plus d’argent au pays, au village», a-t-il souligné. «J’ai deux frères en France en situation irrégulière», a confié à l’AFP un boutiquier, Hervé Keïta. 

« Il ne faut pas attendre de sauver un Français pour être naturalisé français », a estimé M. Diarra, appelant à « revoir et changer la politique européenne sur la migration, et la politique française en particulier ».

Sur son compte Twitter, le président malien, qui a téléphoné à l’intéressé pour le féliciter, « salue » en Mamoudou Gassama « un digne et courageux fils du Mali ».

« Sauver une vie au péril de la sienne n’est pas à la portée de tous. Mamoudou Gassama a pris ce risque, démontrant des valeurs de courage et d’humanisme qui honorent toute la nation. Bravo! », a ajouté le chef de l’Etat.

Il ne faut pas oublier qu’au même moment en France, et surtout à Paris, on s’apprête à renvoyer des centaines d’étrangers en situation irrégulière », a-t-il déclaré à l’AFP.

Pour Oumar Gassama, qui se dit originaire du même village que le « héros » du jour, dans l’ouest du Mali, « il a montré que nous sommes des gens bien ».

« Maintenant qu’il a ses papiers et du travail, j’espère qu’il va penser plus à nous, et envoyer plus d’argent au pays, au village », a-t-il souligné.

« J’ai deux frères en France en situation irrégulière », a confié à l’AFP un boutiquier, Hervé Keïta. « J’espère aussi qu’un jour ils vont poser un acte comme ça pour être régularisés. Je vois aussi que si la France veut régulariser des sans-papiers, c’est faisable », a-t-il ajouté.

 

Pour en savoir plus :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/05/28/01016-20180528ARTFIG00030-mamadou-gassama-le-sauveur-de-l-enfant-suspendu-a-un-balcon-a-paris-recu-a-l-elysee.php

http://www.leparisien.fr/societe/exploit-de-mamoudou-gassama-une-video-et-des-intox-28-05-2018-7740252.php

https://www.bfmtv.com/societe/enfant-sauve-par-mamadou-gassama-la-mere-du-petit-garcon-s-exprime-1458210.html