Auvergne : éco-construction et « maisons passives »

1364

L’Auvergne, avec  sa filière bois, a su permettre l’essor de l’éco-construction en France. Le concept de « Maison passive » y est très répandu

Le concept de « Maison passive » y est très répandu : la chaleur dégagée à l’intérieur de la construction et celle apportée par l’extérieur comme l’ensoleillement, suffisent à répondre aux besoins de chauffage. De nombreuses entreprises locales ont su se saisir de cette opportunité pour développer des concepts à la fois écologiques et économiques. Les Français sont devenus adeptes des « Maisons passives ». Ils sont sensibilisés aux problèmes environnementaux et  sont de plus en plus nombreux à prendre conscience de l’importance de construire des maisons saines, énergiquement efficaces et respectueuses de l’environnement. C’est ainsi que s’est développé le concept des maisons bioclimatiques : aussi bénéfiques pour l’environnement que pour le bien-être et les économies. En Auvergne, l’objectif de cet éco-construction est de construire durablement à partir de matériaux locaux ; la « Maison passive » a su y trouver sa place.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.