union-européenne-handicap

L’Union Européenne veut renforcer l’aide au handicap

L’Union Européenne veut renforcer l’aide au handicap

494

L’Union Européenne se prononce pour une aide renforcée en faveur du handicap

Une situation encore inégalitaire. Une résolution vient récemment d’être votée, ce 30 novembre. 

union-européenne-handicapElle précise que l’Union Européenne et les États qui la composent doivent « […] aller plus vite dans la mise en œuvre de la stratégie européenne en faveur des personnes handicapées. »

Au sein de la Commission, cette résolution a été approuvée par 529 voix, alors que seulement 45 se sont abstenues. Cette décision porte essentiellement sur une stratégie européenne globale, à mener jusqu’en 2020, qui doit s’appliquer à huit domaines jugés comme prioritaires, à savoir : l’emploi, l’éducation, la formation, l’accessibilité, la participation, l’égalité, la protection sociale et la santé. On estime que 80 millions de citoyens européens se trouvent aujourd’hui dans une situation de handicap. Or, malgré l’existence de nombreux textes de loi en faveur de ces personnes, elles ne jouissent toujours pas de l’intégralité de leurs droits, et ne profitent pas d’une réelle égalité sociale. Pour Helga Stevens, la rapporteure belge de la Commission, bien que l’Union Européenne soit actuellement l’une des régions les plus riches du monde, elle ne permet toujours pas aux personnes handicapées de s’insérer normalement dans la société. Ainsi, Helga Stevens a déclaré : « […] Nous excluons toujours de façon régulière 80 millions de citoyens en situation de handicap. Nous passons ainsi à côté de compétences précieuses et d’une force de travail potentielle, tout en perdant de l’argent à cause d’infrastructures, de biens et de services non-accessibles. »

En prenant en compte ce constat d’insuffisance, différents points prioritaires doivent être rapidement améliorés. Ainsi, les députés ont estimés que les jeunes en situation de handicap devaient pouvoir bénéficier plus aisément du dispositif d’échange entre étudiants Erasmus, et que les femmes et jeunes filles handicapées devaient recevoir une attention toute particulière, car elles se trouvent encore trop souvent victimes d’une double discrimination. Par ailleurs, au niveau des formations destinées aux personnels éducatifs spécialisés, elles doivent être renforcées, afin de pouvoir faire face aux besoins plus complexes de certaines populations. Enfin, l’accès au numérique doit globalement être amélioré, avec des traductions en langue des signes et en braille plus fréquente pour les messages publics importants.

 

 

 

 



Journaliste pigiste spécialisé dans les thèmes traitant de la Santé, sous un angle pratique ou sociétal, et sur les questions liées au Handicap. Compétences associées : reportages, interviews, rédaction de dossiers pour la presse écrite et des Web-magazines.