Gonfreville l’Orcher : local jeunesse et développement durable

1083

La ville de Gonfreville l’Orcher vient de recevoir le prix « Ville durable » grâce à son local jeunesse.

En effet, ce bâtiment a été entièrement construit par des bénévoles en 2011 ; une construction totalement écologique. Ce local est un lieu ouvert et un lieu de vie ; les jeunes y viennent après l’école et en journée pendant les vacances scolaires pour s’y détendre et s’amuser. Ce bâtiment s’inscrit dans une démarche de développement durable, il a été imaginé et construit par les habitants avec des matériaux respectueux de l’environnement. Ce projet est un chantier éco-participatif qui a été le point de départ de toute une politique de jeunesse municipale. Ainsi les murs ont été conçus avec de la paille, un excellent isolant thermique. L’extérieur a été décoré par des graffeurs. Cette expérience est une belle réussite qui a motivée les jeunes et les a intéressés : ils sont de plus en plus nombreux à participer à des séjours participatifs mis en place par la ville avec nettoyage de la nature.[one_fourth last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » hover_type= »none » link= » » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ animation_offset= » » class= » » id= » »][/one_fourth]



Né le 16 mars 1958, Jean Jacques Alvo fait ses études à l'Institut d'études politiques de Paris. C'est au retour d'une année aux Etats-Unis que Jean Jacques Alvo se lance dans le journalisme. Il commence alors dans la presse écrite et c'est en 2001 qu'il prend la direction de la rédaction du Bulletin des communes et réorganise sa ligne éditoriale vers les élus et les citoyens des collectivités locales.