L’hôtellerie française haut de gamme marque le pas

402

L’hôtellerie française de prestige enregistre une baisse de fréquentation en octobre.

En octobre, d’après le baromètre In Extenso Tourisme, les performances du secteur hôtelier ont globalement régressé en l’Île de France et sur la Côte d’Azur. En revanche, la province effectue un bon parcours. Les établissements de luxe enregistrent un recul moyen d’environ 9 % de leur activité. Cette chute peut dépasser les 25 % dans la capitale. À l’inverse, le marché du low cost augmente de plus de 1 %. La capitale continue d’être boudée par les touristes, alors que les prix des chambres ont baissé. À l’évidence, la prolongation de l’état d’urgence freine la reprise. Seule l’hôtellerie implantée sur les zones littorales, plus particulièrement la façade Atlantique, enregistre de beaux scores.



Journaliste spécialisé dans le E-Tourisme et les nouvelles tendances dans le Voyage. Interviews avec les principaux acteurs du secteur (salons, événementiels) et reportages sur sites.