Essonne et Seine et Marne : des plateformes d’apport volontaire écologiques

423

L’Essonne et de Seine et Marne viennent d’investir 6 millions d’euros dans l’installation d’un réseau de plateformes d’apport volontaire écologiques.

Mis en fonction depuis le mois de mai, ce réseau comptera 200 plateformes en 2017 avec une particularité : l’entreprise qui les fabrique emploie des personnes en réinsertion sociale et les matériaux utilisés sont issus du recyclage. Cette opération est une belle concrétisation d’une économie circulaire locale avec des bornes élaborées à 30 km du Siredom à partir de plastiques collectés dans les départements de l’Essonne et de Seine et Marne.