portiques-automatisés-tgv

Les trains TGV accessibles par des portiques automatisés

388

Les TGV deviennent plus simples d’accès.

La SNCF inaugure dans la gare de Paris-Montparnasse le premier embarquement sur des trains TGV via des portiques automatisés. Ce dispositif devrait être progressivement installé dans 14 gares TGV d’ici 2018, pour certaines cette année. Parmi elles sont prévues les villes de Nantes, Rennes, Marseille, ainsi que Paris-Gare du Nord et Paris-Gare de Lyon. Ces portiques ont pour but d’alléger les contrôles à bord des trains TGV, au profit de meilleurs services proposés pendant les voyages. Cela se concrétise par une prise en charge plus personnalisée des passagers, notamment des personnes handicapées ou seniors. Durant les trajets, plus d’informations sont mises à la disposition des usagers. De plus, ce nouveau système de validation des billets sur les quais doit limiter la fraude, car seuls les voyageurs munis d’un titre de transport valide peuvent monter à bord. Chaque année, dans les trains TGV, le montant global des fraudes est estimé à 100 millions d’euros. L’installation de ces portiques représente un investissement de plus de 15 millions d’euros.



Journaliste spécialisé dans le E-Tourisme et les nouvelles tendances dans le Voyage. Interviews avec les principaux acteurs du secteur (salons, événementiels) et reportages sur sites.