Les Mines de rien : des comédiens « différents » qui proposent une pièce réjouissante et ludique.

Composée de six comédiennes et comédiens, cette petite troupe est partiellement constituée d’acteurs en situation de handicap. Elle est affiliée à la compagnie Les Toupies, fondée en 2008.

 

mines de rien-troupe-differenteLes particularités de ces comédiens ne les empêchent pas, bien au contraire, de faire rire, ni de divertir les spectateurs qui ont la curiosité de venir voir leur cinquième pièce, intitulée « La Course des Miracles ».

Cette pièce est un spectacle nourri de situations cocasses et drôles, où l’humour et la spontanéité sont des ingrédients essentiels. Elle met en scène des personnages dont certains sont trisomiques. Ils doivent faire face à des situations parfois émouvantes, quelquefois absurdes, voire parfois empruntes de questions existentielles. Le tout s’apparente effectivement à une course, qui conduit dans certains cas à des miracles.

Ce spectacle vivifiant est une comédie qui a déjà séduit en décembre dernier une salle entière, remplie de collégiens, au MPAA Saint-Germain (Paris VI). Il montre des personnages attachants, en quête d’un sens à donner à leur existence. Dans leurs aventures, ils sont confrontés à des itinéraires accidentés, parsemés de fausses pistes et de multiples espoirs qui s’entrecroisent. On y joue la comédie, on y chante et on y danse, pour déboucher, comme le titre de la pièce l’indique, sur des formes de miracles, provoqués par la Vie.

Les textes de ce divertissement ont été écrits de façon collective, faisant appel à l’expérience et à la sensibilité particulière de chacun des comédiens.

Les réactions très enthousiastes des spectateurs ont déjà montré maintes fois un vif intérêt pour cet imaginaire particulier.

Après la représentation, le public est invité à réagir librement sur ce qu’il vient de voir, en posant toutes les questions dont il a envie. Ces échanges avec les comédiens font partie de l’expérience complète que permet ce spectacle.

À travers ce travail artistique, Sabine d’Halluin, la metteure en scène, est parvenue à mettre habilement en avant les singularités qui sont propres au monde du handicap. Comme elle le résume elle-même, par cette remarque sur ces acteurs : « Ils ont un handicap, pas une maladie, c’est une caractéristique. »

Pour plus d’informations sur la compagnie : http://www.compagnielestoupies.org/minesderien_LaCoursedesMiracles.html