Conséquences du Brexit : des quotas de places sur l’Eurostar Bruxelles-Londres

813

Les conséquences du Brexit imposent aux voyageurs français qui s’arrêtent à Lille des quotas de places sur l’Eurostar Bruxelles-Londres.

Depuis le 30 janvier, Londres a renforcé le contrôle des passagers dans les trains pour des raisons de sécurité interne. Cela entraîne un nombre limité de places. Une contrainte importante pour les travailleurs français qui exercent à Bruxelles, et doivent transiter quotidiennement par Lille. Ceux qui utilisent l’Eurostar Bruxelles-Londres de 17h56 doivent désormais voyager exclusivement dans le wagon numéro 18, qui ne contient que 68 places, dont 20 debout. Or, plus de 100 abonnés français doivent emprunter ce train chaque jour. Ce dispositif a été instauré pour un meilleur contrôle des bagages et améliorer la sécurité dans l’espace Schengen.



Journaliste spécialisé dans le E-Tourisme et les nouvelles tendances dans le Voyage. Interviews avec les principaux acteurs du secteur (salons, événementiels) et reportages sur sites.